mila

Ridder
Messages : 477
Inscription : jeu. juin 23, 2011 9:16 pm
Localisation : Seine-Saint-Denis

Re: mila

Messagepar Ridder » sam. nov. 03, 2012 4:28 am

viperedevelours a écrit :Quand on m'appelle "Louise"...


J'aime beaucoup ce prénom !
Être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaitre. (Sacha Guitry)

jihem

Re: mila

Messagepar jihem » sam. nov. 03, 2012 11:37 am

Ridder a écrit :
jihem a écrit :Je m'imagine une seconde appeler mes amies ou proches connaissances Tatiana, Natalia,Svetlana, Ekaterina, Evgeniya au lieu de Tania, Natasha, Sveta, Katia et Jenya... elles feraient une de ces têtes... ou alors comme Léo le dit, sur le ton de l'ironie.


Et si tu appelles ton amie Katia Katka ? C'est un peu grossier, non ?
J'appelle ma soeur Natalia au lieu de Natacha parce que Natacha sonne affectueusement à mon oreille. Dans ma famille, nous sommes très froids entre nous, donc je n'ose prononcer Natacha.


Katka pour Katia est beaucoup plus inhabituel que Yulka pour Yulia. Il n'y pas de règles précises encore une fois: ça dépend de l'intonation, de la situation, et même parfois du prénom... Tu ne vis apparemment pas / plus en Russie, et peut être depuis longtemps. Ton appréciation, ton jugement, ne correspondent pas du tout à ce qui se pratique ici de nos jours.

viperedevelours

Re: mila

Messagepar viperedevelours » sam. nov. 03, 2012 2:07 pm

Ridder a écrit :
viperedevelours a écrit :Quand on m'appelle "Louise"...


J'aime beaucoup ce prénom !


Merci ! :-)
Mais il est vrai que dans le cercle de mes proches, on m'appelle rarement ainsi, ça va plus être 'Loulou' ou 'Lou'... Je suppose que c'est pareil en Russie, l'usage du diminutif a une signification importante (comme son non-usage)

Ridder
Messages : 477
Inscription : jeu. juin 23, 2011 9:16 pm
Localisation : Seine-Saint-Denis

Re: mila

Messagepar Ridder » sam. nov. 03, 2012 8:13 pm

jihem a écrit :Il n'y pas de règles précises encore une fois: ça dépend de l'intonation, de la situation, et même parfois du prénom...


Je suis d'accord.
Être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaitre. (Sacha Guitry)

Ridder
Messages : 477
Inscription : jeu. juin 23, 2011 9:16 pm
Localisation : Seine-Saint-Denis

Re: mila

Messagepar Ridder » sam. nov. 03, 2012 8:34 pm

viperedevelours a écrit :Mais il est vrai que dans le cercle de mes proches, on m'appelle rarement ainsi, ça va plus être 'Loulou' ou 'Lou'... Je suppose que c'est pareil en Russie, l'usage du diminutif a une signification importante (comme son non-usage)


Oui, quand mon père il y a longtemps appelait ma soeur "Natalia !", cela ne présageait rien de bon. Dans le cas contraire, il disait "Natacha".

Beaucoup dépend, comme l'a bien dit Léo, de la strate sociale et des individus. Il y a beaucoup de gens appelant leur père "батя". Il y en a d'autres pour qui ce mot est très grossier et vulgaire.

Pour terminer cette conversation incessante (qui n'a rien à voir avec le sujet de Marianne), je raconte ceci :
Ma nièce s'appelle Angélique (Анжелика). J'ai demandé à ma mère par Skype : "Quelles notes a eu Angelka ?" (j'ai utilisé cette forme assez affectueusement). Ma mère m'a répondu : "Pourquoi l'appelles-tu ainsi ??? Elle n'est pas Angelka, elle est Angéla !".
Voyez-vous ? C'est pour cela que je dis que beaucoup de femmes sont vexées quand on les appelle Machka, Sonka, Lizka, etc.
Être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaitre. (Sacha Guitry)

jihem

Re: mila

Messagepar jihem » sam. nov. 03, 2012 11:16 pm

Mais non... tu généralises! Angelka sonne effectivement "bizarre" en Russe, c'est tout... Alors que Yulka, Karinka, Jenka etc sonnent très bien et sont largement employés.

Léo

Re: mila

Messagepar Léo » dim. nov. 04, 2012 2:00 pm

Jihem a totalement raison sur tout ce qui précède. Par ailleurs, les normes évoluent et relativement vite... Et dépendent de tout un tas de choses, difficile donc de généraliser.
Pour reprendre le Katka de la page précédente : OUI, en général cela ne peut que sonner de façon assez débraillée voire parfois grossière. MAIS j'ai aussi le souvenir très net des copines de ma mère qui l'appelaient affectueusement ainsi quand elle avait 23-24 ans, je m'en souviens très très bien car justement vu mon très jeune âge j'étais surpris qu'on puisse s'adresser ainsi à une adulte (car bien sûr ces nanas de 23-24 ans me paraissaient bien vieilles :)). Cela traduit juste alors un degré de familiarité très fort et crée précisément cette connivence qu'il y a entre amies proches. Il va de soi qu'elles ne l'auraient pas fait devant leur boss ou dans un contexte officiel ; en revanche dire "Катька, пошли чай пить!" était 10 fois plus normal et légitime que toute autre forme, même la neutre Катя aurait alors sonné de façon trop guindée et officielle car hors ce contexte très familier et amical !!

Ridder
Messages : 477
Inscription : jeu. juin 23, 2011 9:16 pm
Localisation : Seine-Saint-Denis

Re: mila

Messagepar Ridder » dim. nov. 04, 2012 7:04 pm

jihem a écrit :Mais non... tu généralises! Angelka sonne effectivement "bizarre" en Russe...


Parce que ce prénom français, lui-même, est rare en Russie.
Être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaitre. (Sacha Guitry)

Ridder
Messages : 477
Inscription : jeu. juin 23, 2011 9:16 pm
Localisation : Seine-Saint-Denis

Re: mila

Messagepar Ridder » dim. nov. 04, 2012 7:06 pm

Léo a écrit :Par ailleurs, les normes évoluent et relativement vite...


Les normes -- non ! L'usage -- oui.
Être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaitre. (Sacha Guitry)

Ridder
Messages : 477
Inscription : jeu. juin 23, 2011 9:16 pm
Localisation : Seine-Saint-Denis

Re: mila

Messagepar Ridder » dim. nov. 04, 2012 7:17 pm

En Ukraine (à Lviv/Lvov en tout cas...), les filles s'appellent par leur nom de famille déformé (féminisé). Par exemple, Stoukalo > Stoukalka, Toroubka > Toroubtchykha, etc. "Stoukalka, viens ici !". Entre elles, c'est acceptable et "affectueux". J'avais une amie lvovienne issue d'une famille très cultivée qui trouvait cette façon d'appeler très vulgaire. Tout cela est très individuel. Les formes très familières (Youlka, Toroubtchykha, etc.) sont à la fois grossières pour les gens qui ont un autre niveau culturel.
Être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaitre. (Sacha Guitry)


Revenir vers « Divers »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité