Quel est le niveau de difficulté de la langue russe?

Pour vos discussions en anglais, flamand, russe, mandarin: c'est ici.
Léo

Messagepar Léo » sam. avr. 10, 2010 8:20 pm

mistigri1974 a écrit :
La grammaire de base, indispensable, elle, est fort bien apprise par déduction


Absolument pas d'accord. Comment un français peut il déduire la grammaire russe par déduction?. Ce n'est pas possible. Il n'a meme pas de référent tant les deux langues sont différentes.


Oui, Mistigri, ce n'est pas possible ;)
Si vous dites que ce n'est pas possible, c'est que pour vous ce n'est pas possible, missa dicta est !
Mais le fait est que 90% des gens dans le monde n'ont pas de notions grammaticales autres qu'induites. Mais bon, ce n'est pas possible :)

Quant au russe et français trop différents, lol quelle baliverne ! Regardez l'hébreu, le hongrois, le finlandais, le mandarin, et on reparle.

mistigri1974 a écrit :
d'où le succès évident de méthodes de type Assimil


Justement, c'est loin d'etre de bonnes méthodes


Je pense que cela dépend des gens. J'en suis, à titre personnel, plutôt très satisfait ; en portugais notamment Assimil m'a permis d'atteindre un niveau tout à fait honorable, qui ensuite a pu être développé de façon suffisante pour moi.


mistigri1974 a écrit :
L'apprentissage scolaire se concentre beaucoup trop sur la grammaire


Ce n'est peut etre pas un hasard...


Non, ce n'est pas un hasard, ce n'est qu'une habitude prise, et elle est funeste. Les enfants qui sortent de terminale avec 4-8 années d'apprentissage à leur actif, selon les langues, n'ont jamais le niveau ne serait-ce que B1 ! C'est un incroyable gaspillage de temps et de moyens. Alors que ce niveau (modeste) peut être atteint en 1-2 mois, bis repetita.

mistigri1974

Messagepar mistigri1974 » sam. avr. 10, 2010 8:25 pm

Quant au russe et français trop différents, lol quelle baliverne ! Regardez l'hébreu, le hongrois, le finlandais, le mandarin, et on reparle.


Certes ces langues sont encore plus éloignées, mais tout de meme, le français et le russe ne sont pas du tout sur le meme "système".

Je pense que cela dépend des gens.


Je le concède

J'en suis, à titre personnel, plutôt très satisfait ; en portugais notamment Assimil m'a permis d'atteindre un niveau tout à fait honorable, qui ensuite a pu être développé de façon suffisante pour moi.


Oui mais enfin, et sans vouloir parler de ta vie privée, tu as quand meme une personne proche de toi qui peut t'aider à cela. Et d'autant plus proche que c'est une motivation pour apprendre sa langue ;)

Non, ce n'est pas un hasard, ce n'est qu'une habitude prise, et elle est funeste. Les enfants qui sortent de terminale avec 4-8 années d'apprentissage à leur actif, selon les langues, n'ont jamais le niveau ne serait-ce que B1 ! C'est un incroyable gaspillage de temps et de moyens. Alors que ce niveau (modeste) peut être atteint en 1-2 mois, bis repetita


Non, vraiment je suis en désaccord profond sur cette idée.

Léo

Messagepar Léo » sam. avr. 10, 2010 8:31 pm

mistigri1974 a écrit :Oui mais enfin, et sans vouloir parler de ta vie privée, tu as quand meme une personne proche de toi qui peut t'aider à cela. Et d'autant plus proche que c'est une motivation pour apprendre sa langue ;)


...ben non, justement, c'était appris sans aucune "aide" de la sorte, c'était une surprise. Quant à la motivation, oui, bien sûr, ç'en était une puissante, je confirme.

mistigri1974

Messagepar mistigri1974 » sam. avr. 10, 2010 8:35 pm

Léo a écrit :
...ben non, justement, c'était appris sans aucune "aide" de la sorte, c'était une surprise.


Ben alors bravo. J'ai moi meme vécu avec une portugaise pendant 4 ans et je ne parle pas un mot de portugais.

Quant à la motivation, oui, bien sûr, ç'en était une puissante, je confirme.


C'est beau l'amour! :heart: ;)

Avatar de l’utilisateur
Alexis91
Messages : 10
Inscription : sam. avr. 10, 2010 2:55 am
Localisation : Ottawa

Re: Quel est le niveau de difficulté de la langue russe?

Messagepar Alexis91 » sam. avr. 10, 2010 8:37 pm

Léo a écrit :
Alexis91 a écrit : L'anglais est la langue la plus facile à apprendre et l'une des plus logique.


Alexis, ce que vous dites est inexact, surtout pour les francophones.
C'est un cliché, un stéréotype, un préjugé, mais qui ne résiste pas à un examen critique de la part d'un linguiste ou d'un simple amoureux des langues.

L'anglais possède notamment une orthographe des plus archaïques qui rend la lecture impossible pour qui ne connaît pas le mot en question (alors qu'en russe et la plupart des autres langues slaves, la lecture est alphabétique, si on connaît l'alphabet et les principales règles, on est quasiment certain de savoir lire le mot, l'accent tonique mis à part). Son système des temps et la perception temporale induite est trop éloigné de celui des langues romanes. Sa double origine germanique et romane en a fait un système baroque, passionnant mais difficile à maîtriser in extenso.
Pour un francophone il est 2-3 fois plus simple d'apprendre l'italien ou l'espagnol ou le portugais ou le catalan et même le roumain (plus lointain pourtant) que l'anglais. Ce n'est pas parce que 90% des plurilingues dans le monde parlent l'anglais que c'est une langue facile, et d'ailleurs le sabir parlé dans le monde sous le vocable d'"anglais" est aussi loin du vrai anglais que le café soluble du vrai espresso.



Cela dépend dans quel contexte socio-politique vous vivez. Chez nous, au Canada, il y a une province francophone étant le Québec. Nous sommes entourés d'États américains anglophones et de provinces canadiennes anglophones. En ce sens, il est beaucoup plus facile pour nous d'apprendre l'anglais. Il est certain que pour un Parisien ou un Lionais qui essait d'apprendre la langue de Shakespeare demeura nettemeent moins avantagé que chez nous au Canada. De plus, je crois formellement que si nous voulons apprendre une langue, il faut se déplacer dans le pays, mais lorsque le pays est la Russie, il s'agit d'une exception puisqu'il faut renir compte de plusieurs conséquences que ce geste puisse faire, notamment au niveau de la sécurité.

Léo

Messagepar Léo » sam. avr. 10, 2010 8:50 pm

Alexis, juste pour votre information, ma mère est Canadienne (de Toronto) et je pense connaître bien le contexte. Je persiste et signe, ce n'est pas parce que beaucoup de gens font quelque chose que c'est facile ; p.ex. lire en anglais est incommensurablement plus difficile en anglais qu'en russe ou en serbe, c'est un fait clinique.

Sinon, je suis d'accord évidemment, rien ne vaut le fait de s'installer dans un pays. Mais je n'ai pas compris ce que vous dites de la sécurité.

Avatar de l’utilisateur
Gwenaelle
Messages : 87
Inscription : sam. nov. 28, 2009 8:58 pm

Re: Quel est le niveau de difficulté de la langue russe?

Messagepar Gwenaelle » sam. avr. 10, 2010 10:16 pm

Alexis91 a écrit :De plus, je crois formellement que si nous voulons apprendre une langue, il faut se déplacer dans le pays, mais lorsque le pays est la Russie, il s'agit d'une exception puisqu'il faut renir compte de plusieurs conséquences que ce geste puisse faire, notamment au niveau de la sécurité.


:to

Avatar de l’utilisateur
Alexis91
Messages : 10
Inscription : sam. avr. 10, 2010 2:55 am
Localisation : Ottawa

Messagepar Alexis91 » sam. avr. 10, 2010 10:16 pm

En fait ce que je tentais de dire c'est qu'il est mieux de débarquer en Russie avec une très très bonne base en russe puisqu'il s'agit d'un ou peut-être même du pays le plus raciste de la planète. En fait, même si je ressemble phhysiquement à un russe (1m85, yeux bleus, cheveux châtains blonds), il est évident que s'il voit un Occidentaux qui seulement l'anglais et le français et pas un mot de russe, plusieurs gestes racistes seront posés.

Léo

Messagepar Léo » sam. avr. 10, 2010 10:29 pm

Non, hélas, c'est justement le physique qui joue. Nombre de victimes de crimes racistes en Russie parlaient russe mieux qu'un Russe moyen (des étudiants p.ex.).
En prenant quelques précautions, tu ne risques rien, surtout en évitant qqs villes précises où hélas 90% des crimes de ces dernières années ont eu lieu (p.ex. St-Pétersbourg, Voronej, etc.).
A Moscou je connais nombre de Français qui ne parlent (bêtement) pas un mot de russe et n'ont jamais été en difficulté. D'ailleurs à heure et niveau de quartier égal, on est souvent plus en insécurité en France qu'en Russie. Plusieurs femmes russes te diront qu'elles n'ont pas peur de marcher le soir ou la nuit seules entre le métro et leur domicile p.ex.

Avatar de l’utilisateur
Gwenaelle
Messages : 87
Inscription : sam. nov. 28, 2009 8:58 pm

Messagepar Gwenaelle » dim. avr. 11, 2010 12:29 am

Alexis91 a écrit :En fait ce que je tentais de dire c'est qu'il est mieux de débarquer en Russie avec une très très bonne base en russe puisqu'il s'agit d'un ou peut-être même du pays le plus raciste de la planète. En fait, même si je ressemble phhysiquement à un russe (1m85, yeux bleus, cheveux châtains blonds), il est évident que s'il voit un Occidentaux qui seulement l'anglais et le français et pas un mot de russe, plusieurs gestes racistes seront posés.


Restez chez vous, ne sortez pas de votre pays, ça vaut mieux ! Même pas la peine d'apprendre le russe. :roll:

Avatar de l’utilisateur
Alexis91
Messages : 10
Inscription : sam. avr. 10, 2010 2:55 am
Localisation : Ottawa

Messagepar Alexis91 » dim. avr. 11, 2010 12:34 am

Gwenaelle a écrit :
Alexis91 a écrit :En fait ce que je tentais de dire c'est qu'il est mieux de débarquer en Russie avec une très très bonne base en russe puisqu'il s'agit d'un ou peut-être même du pays le plus raciste de la planète. En fait, même si je ressemble phhysiquement à un russe (1m85, yeux bleus, cheveux châtains blonds), il est évident que s'il voit un Occidentaux qui seulement l'anglais et le français et pas un mot de russe, plusieurs gestes racistes seront posés.


Restez chez vous, ne sortez pas de votre pays, ça vaut mieux ! Même pas la peine d'apprendre le russe. :roll:


non je ne ferai surment pas cela ;)

Avatar de l’utilisateur
L6_24V
Messages : 72
Inscription : lun. nov. 23, 2009 10:56 pm
Localisation : 57

Messagepar L6_24V » lun. avr. 12, 2010 9:23 am

moi en 8 mois j'arrive a me faire comprendre et chatter sur le net, oui je fait des erreurs mais on me comprend (petit negre ok mais pas tout le temps lol) sinon a l'oral j'ai plus de mal quand je suis la bas, desfois je comprend meme rien du tout :(

Je m'accroche :)

Avatar de l’utilisateur
Kolia
Messages : 21
Inscription : ven. avr. 16, 2010 5:38 pm

Messagepar Kolia » ven. avr. 16, 2010 6:07 pm

Bonjour à tous, je suis un nouveau venu sur le forum. Je vais donc essayer de ne pas trop vous enquiquiner.

La principale difficulté du russe comme langue étrangère (et plus particulièrement pour un francophone) ne provient pas de la grammaire qui est une science exacte (il y a des règles point, fussent-elles compliquées ou pas). En revanche, la manière de penser, la manière de se situer par rapport aux éléments, etc, sont des notions beaucoup difficiles à aborder.

До скорого!

viperedevelours

Messagepar viperedevelours » ven. avr. 16, 2010 6:10 pm

Ко&am a écrit :Bonjour à tous, je suis un nouveau venu sur le forum. Je vais donc essayer de ne pas trop vous enquiquiner.

La principale difficulté du russe comme langue étrangère (et plus particulièrement pour un francophone) ne provient pas de la grammaire qui est une science exacte (il y a des règles point, fussent-elles compliquées ou pas). En revanche, la manière de penser, la manière de se situer par rapport aux éléments, etc, sont des notions beaucoup difficiles à aborder.

До скорого!



+1 :)

Avatar de l’utilisateur
Kolia
Messages : 21
Inscription : ven. avr. 16, 2010 5:38 pm

Messagepar Kolia » ven. avr. 16, 2010 6:18 pm

Merci!
Désolé pour le pseudo, je vien de m'apercevoir qu'apparemment ne sont gérés ni les pseuso ni la signature en cyrillique.

Коля.
------
Живы родители - так прочитай, а умерли - так поминай.


Revenir vers « Multilingue »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité