Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Venez discuter de tout et n'importe quoi
frankinsense7
Messages : 22
Inscription : dim. août 09, 2015 3:17 am

Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Messagepar frankinsense7 » ven. nov. 27, 2015 4:37 pm

Bonjour à tous,

J’aurais aimé discuter avec ceux qui veulent bien sur un sujet qui a sans doute été maintes fois abordé.
J’ai été comme la plupart un peu choquée de la froideur des gens dans les rapports impersonnels en Russie.

Ce qui m’étonne surtout, c’est que de la part des Russes comme de celle des Français conquis, pour expliquer ou excuser cette froideur (qui est parfois de l’agressivité), ils l’opposent souvent ou forcément à une prétendue hypocrisie dans les rapports occidentaux.
Donc si en France on vous sourit dans les magasins ou ailleurs, ce serait pour l’appât du gain.... ce serait forcément hypocrite.
Là pour moi ça coince un peu.
Surtout quand cela vient des Français. Je connais peu de Français en France qui se feraient envoyer sur les roses en trouvant cela agréable ou acceptable.
Que beaucoup de Russes soient comme cela, ils font ce qu’ils veulent, perso je trouve cela dommage pour eux (la journée de labeur est beaucoup plus agréable et passe plus vite quand les gens vous sourient, plaisantent un peu etc.).

Mais de là à décider que nous sommes tous hypocrites... bof.
Il est évident que l’on arrive à faire la différence dans nos rapports avec les autres et que ce n’est pas parce que l’on est aimable avec quelqu’un qu’on va se lier d’amitié.
Cela ne veut pas dire non plus qu’on est meilleurs.
Et ça ne veut pas dire non plus que tous les Russes sont mal aimables ou tous les Français aimables...
Parfois les gens ici se risquent à esquisser un petit sourire timide trèèèès furtif, et parfois encore, des sourires plus pleins...... et on m'a quand même aidée à trouver mon chemin dans la rue.

Bref c’est compliqué.
Mais je trouve que dire que si nous sourions aux inconnus c'est pas hypocrisie, c'est un peu facile.
Avez-vous également eu ce genre d’explications?
Est-ce qu’à la longue, certains de vous ont adopté ce comportement "à la russe", jusqu’en France?

maria
Messages : 1
Inscription : sam. oct. 30, 2004 10:26 pm

Re: Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Messagepar maria » lun. nov. 30, 2015 5:32 pm

Bonjour Frankinsense,

Le problème que vous soulevez est très complexe. Toute spéculation à ce sujet risque de tomber dans la généralisation. Ceci dit, je veux répondre plusieurs choses qui peuvent paraitre contradictoires mais le caractère russe est essentiellement très contradictoire. Il faut se l’avouer à la base si on veut comprendre comment les russes fonctionnent, leurs antécédents culturels.

1) Tout dépend de la culture personnelle. Bcp. dépend aussi d’âge. Parce que le tact et la patience font partie de vertus qui s’acquièrent avec l’âge. Ou pas.

2) Les russes savent que la goujaterie et l’agressivité sont mauvaises et en souffrent bcp. eux même. Mais en même temps en masse ils croient que la force est plus digne de respect que la douceur et trouvent la muflerie – amusante, la politesse formelle – insipide et la « political correctness » idiote.

3) Dans les soirées, des fêtes les russes ne savent pas parler dans le vide (le small talk) et préfère plonger tout de suite dans les grandes discussions géopolitiques, philosophiques ou religieuses avec un parfait étranger autour d’un verre. Sans ça le russe s’emmerde, se ferme, boit. Du point de vue d’un occidental c’est aussi un manque de politesse dans un sens. Le niveau de ces discussions dépend aussi de la culture personnelle.

4) Dernièrement la situation politique est telle que les gens en Russie subissent un afflux de propagande très puissante qui escalade les humeurs militaristes et agressives. La faute est à la TV et aux élites politiques. Ceux qui nous gouvernent appuient sur les mauvais boutons. En général le niveau d’agressivité est donc plus élevé. Mais cette montée est artificielle. On veut espérer que c’est temporaire, et que la culture et la convivialité inhérentes aux russes vont prévaloir.

5) Il y a une blague que les russes aiment bien et qui les résume pas mal. Un jour d’hiver hardi un petit moineau a été saisi de froid, gelé et est tombé par terre. Un troupeau de vaches passait par là. Une vache a posé une bonne demère chaude sur le moineau. Il est revenu à soi et s’est mis à pépier.
Le chat passait à côté. Il a entendu le pépiement, a sorti le moineau de la merde et l’a dévoré sur le coup.

Morale de l’histoire : celui qui te chie dessus n’est pas toujours ton ennemi. Celui qui te tire de la merde n’est pas toujours ton ami. Si t’es dans la merde, pépie pas. ;)

Avatar de l’utilisateur
Kirill
Messages : 138
Inscription : ven. sept. 26, 2014 3:24 pm

Re: Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Messagepar Kirill » jeu. déc. 03, 2015 2:43 pm

frankinsense7 a écrit :Il est évident que l’on arrive à faire la différence dans nos rapports avec les autres et que ce n’est pas parce que l’on est aimable avec quelqu’un qu’on va se lier d’amitié.


Ce sont juste les differences culturelles entre la France et la Russie. En Russie si t´es pas proche avec une personne pourqoui tu va lui sourire? Si cette personne inconnue est d´un sexe different de tien, elle va penser que tu la drague dur et si c´est une personne du meme sexe que toi.... Bref, mieux si elle etait du sexe oppose.

Plus serieusement - l´explication est dans le fait que la vie en Russie est bien plus dure que en France et en Europe en generale et donc les russes n´ont pas ni temps ni forces a depenser pour la ¨politesse¨. Regardez les russes qui habitent par exemple sur la Côte d’Azur ou en Thailande, plus que 3-4 mois. Ils sourient ;) et meme disent bonjour aux voisins...

De la dire que les Francais sont hypocrites avec leurs sourires - perso je trouve ca faux.
"We're here to preserve Democracy, Not to practice it"

frankinsense7
Messages : 22
Inscription : dim. août 09, 2015 3:17 am

Re: Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Messagepar frankinsense7 » ven. déc. 04, 2015 1:35 am

Merci Maria pour votre réponse.
C’est en effet complexe comme question, les différences d’habitudes d’une culture à l’autre.
Les Français eux-mêmes peuvent beaucoup heurter les Asiatiques par exemple avec leur esprit parfois ironique ou leur cynisme.

Pour ce qui est de l’amabilité envers des inconnus, un Français au travail pourra se sentir humilié ou traité sans respect si on lui demande juste ce que l’on veut sans y mettre une touche de tact, sans lui dire bonjour ou autre.
Biensûr c’est superficiel, mais cela crée une atmosphère générale plus douce en quelque sorte.
Je vous donne un exemple : une personne âgée m’a confié un jour l’importance que l’amabilité des gens du commerce avait pour elle, car n’ayant quasiment plus de contacts dans sa vie, c’était le seul contact avec le genre humain qu’elle avait au quotidien. La rudesse ou l’ironie pouvait énormément l’affecter.
Disons que la vie peut être dure en général (et je ne parle pas seulement financièrement), pourquoi ne pas lui arrondir un peu les angles de temps en temps.
Mon mari ne comprend pas pourquoi je dis “пожалуйста”, mais pour moi ne pas le dire me donne le sentiment de traiter l’autre comme une machine à servir.

Pour ce qui est du small talk, ça n’a jamais été mon fort non plus. Mais avec l’âge j’y suis plus encline et c’est franchement pas désagréable.
Si en effet c’est tout ou rien, il est bon de le savoir.
Pour la political correctness, je ne connais pas les niveaux de tolérance en Russie ou les sujets tabous (je les connais en France, je trouve cela exaspérant, et rares sont les gens avec qui je sais que je peux parler ouvertement, mais j’imagine que c’est déjà en dire trop).

La fable russe est intéressante.
Ca revient à dire que l’enfer peut être pavé de bonnes intentions.
C’est certain qu’une attitude très aimable peut cacher un monstre, j’en ai fait l’expérience.
Mais entre les deux ça existe aussi....
Par contre quand on me chie dessus, je m'en souviens...!

@ Kirill
Je me demande alors si c’est en partie le climat rude et en partie aussi un mimétisme général, car pour ce qui est de la dureté de la vie, j’ai connu des gens (Indiens, Pakistanais, Malaisiens) qui faisaient un travail physique, du 8h-00h la plupart du mois, logés à 10 dans des taudis, vivant toute l’année loin de leur familles (ce n’était pas en France), payés une misère. Ils étaient très souriant en général, aimaient montrer des photos de leurs enfants, discuter un peu à l’heure du thé (le plaisir journalier qu’ils ne râtaient pas). Mais c’était dans des pays chauds.
J’imagine que le froid doit énormément peser sur le moral si la vie est dure...

Mais pour l'exemple de la côte d'Azur, c'est peut-être le fait que les gens autour sourient plus, du coup, on se sent plus de sourire.

Je ne veux pas juger l’attitude des Russes, et encore, je ne les trouve pas tous fermés.
Je dois juste m’habituer à cette différence, mais je trouve parfois cela dommage.
Il m’est arrivé dans le train que l’on me pose toutes sortes de questions, qu’on se montre très sympathique le soir, pour devenir soudain glacial le matin.... Une fois, au bout de 30 minutes de conversation, la personne s’est complètement fermée sans que j’y comprenne rien... quand ça arrive, je suis perplexe pendant quelques jours après mon arrivée.

Si cette personne inconnue est d´un sexe different de tien, elle va penser que tu la drague dur et si c´est une personne du meme sexe que toi....

Enfin du coup si quelqu’un en Russie se montre très aimable, je vais me poser des questions! 8-[

Grisha
Messages : 196
Inscription : sam. avr. 16, 2011 6:40 pm
Localisation : Suisse

Re: Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Messagepar Grisha » sam. déc. 05, 2015 3:55 pm

Merci Frankinsense pour avoir ce fil intéressant (et aux propriétaires d'avoir enfin terrassé les pirates informatiques).

Je me permets une réponse quelque peu rapide. J'y reviendrai quand j'aurai plus de temps.

Certains décrivent les Russes qui se trouvent à l'étranger (Côte d'Azur) comme plus sympathiques et souriants. Ca ne me semble pas pertinent de prendre cet exemple car cette possibilité de voyager et aussi loin de chez soit n'est pas donnée à tous les Russes, loin de là. Ces gens là sont souvent ceux qui sortent de la masse, qui sont éduqués et qui ont un bon boulot (au niveau russe).

Le climat a aussi été mentionné. C'est probablement une cause car il nous affecte tous à un moment ou un autre. A mon humble avis cependant, la cause première permettant d'expliquer ce que certains appellent la froideur russe tient à la condition sociale. Il faut prendre conscience que la serveuse, le barman, les employés "de guichet", les profs, les vendeurs, etc. gagnent franchement mal leur vie. Ils vivent avec un minimum. Alors certes, nulle part un serveur ne gagnera mieux sa vie qu'un banquier, mais tous les salaires sont comparativement plus bas en Russie.

De plus, la plupart d'entre-nous sont restés dans les grandes villes. Et c'est justement dans les centres urbains qu'il est à mon sens plus difficile de vivre simplement avec peu. A l'inverse dans la campagne, tout le monde gagne peu. Mais tout le monde vit plus ou moins au même niveau (je généralise quelque peu). Peu de jalousie, moins d'envie d'atteindre des sommets, on se contente plus facilement de ce que l'on a et on arrive à vivre heureux ainsi (et donc à sourire). C'est d'ailleurs pour cette raison que je trouve peu souhaitable l'accueil de réfugiés et demandeurs d'asile dans les villes et grandes agglomérations. J'ai le sentiment qu'ils vivraient moins malheureux en dehors de ces centres.

Il y a aussi des principes intégrés par la masse. En Russie, on m'a expliqué plusieurs fois que l'on ne sourit pas sans raison. Quelque part sur ce forum, quelqu'un expliquait justement qu'en cherchant à se montrer sympathique et en souriant à un Russe ou à un Ukrainien, on pouvait l'offenser. En effet, cette personne recherchant la raison de notre sourire peut se mettre à imaginer que quelque chose ne va pas avec elle, qu'on se fiche d'elle. Et en y réfléchissant bien ce n'est pas idiot, c'est une autre approche ou logique des relations. De même, ces personnes encaissent des sommes pour des produits qu'elles-même ne peuvent pas se permettre d'acquérir. Elles peuvent donc avoir du mépris, de la jalousie pour les autres, pour nous. Alors attendre de ces gens qu'ils soient d'une amabilité sincère c'est beaucoup en demander.

J'aimerais aussi ajouter qu'il y a sourire et sourire ; le sincère et l'outil marketing. Le deuxième est ignoble et c'est souvent à celui-là que nous (nous les Suisses... qui ne sommes pas forcément meilleurs non plus !) identifions les Français. Simplement, nous avons de plus en plus de frontaliers français parmis les vendeurs chez nous qui sont justement engagés pour leur tchatche, leur bagout. On admet tous qu'ils savent mieux se vendre, même si c'est du pipeau. Et c'est dommage que les recruteurs apprécient cela, parce que c'est une autre culture qui je n'aime guère, qui ne correspond pas à l'identité suisse ; c'est un sourire hypocrite, feinté, de la fausse sympathie. Et l'accent parisien (ou genevois) ne fait que renforcer ce sentiment, tandis que l'accent du sud l'atténue (comme quoi l'argument climatique n'est peut être pas tout faux et, partant de ce constat, est-on certain de vouloir lutter contre le réchauffement ? Non je plaisante :) ).

trouvent la muflerie – amusante, la politesse formelle – insipide et la « political correctness » idiote

Ca fait partie des choses que j'aime en Russie. Ca force les gens à avoir du répondant, à ne pas être trop gentils. Ca évite de se trouver trop souvent dans une zone de confort et ça forge le caractère contrairement à moi et mes congénères... Cela me fait aussi penser à une scène du film "Les poupées russes" lorsque l'anglais raconte qu'on lui reprochait en Russie de dire trop souvent "sorry" et qu'il a répondu "I am sorry for saying sorry".

En guise de conclusion, j'ai envie de dire ce qui suit : pour moi, le meilleur des sourires, c'est celui qui révèle la joie de vivre d'une personne. La personne heureuse sourit car elle a conscience de la chance qu'elle a et qu'elle en profite. C'est un sourire profondément sincère. A l'inverse, je trouve que le sourire pour faire vendre pire que la rudesse d'une personne qui a de bonnes raisons de ne pas se montrer très sympathique. Cette dernière aura plutôt tendance à provoquer de l'empathie chez moi.

frankinsense7
Messages : 22
Inscription : dim. août 09, 2015 3:17 am

Re: Froideur sincère vs. amabilité hypocrite?

Messagepar frankinsense7 » mer. janv. 27, 2016 10:33 am

Bonjour Grisha,

Excusez-moi pour la réponse plus que tardive.
Vos explications m'aident à comprendre un peu mieux les différences ici.
Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne le sourire commercial, rien de plus désagréable.
Je me fais à la froideur dans les magasins, je n'ai de toute façon pas trop envie de me faire remarquer en tant qu'étrangère; et si je sens qu'une personne est plus ouverte, un petit sourire ne fait pas de mal...

Par contre ça fait plusieurs fois que j'ai eu à faire à des personnes très curieuses de ma vie en tant qu'Européenne, et selon le contexte (test RVP, voyage en train), j'ai répondu innocemment à des questions, mais qui en ont amené d'autres. Et finalement je me rendais compte que ces personnes me jaugeaient à un niveau financier, ce qui est désagréable.
J'ai l'impression que beaucoup de Russes voient les Européens comme roulant sur l'or. Beaucoup d'entre nous ont certainement un niveau de vie plus agréable, un climat plus agréable, etc. Mais comparer le prix d'un café en France et en Russie ne suffit pas à se donner une idée du niveau de vie, il faut aussi voir les factures, les impôts et tout le reste.
Du coup j'essaye de faire attention à ce que je dis. Je n'ai pas envie de tisser des liens qui se basent sur le seul fait que je suis Européenne.
Enfin c'est un contexte nouveau, vraiment très différent, j'imagine que cela prend un peu de temps avant de saisir les "codes" ici.


Revenir vers « Le café »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités