Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Infos sur les marchés, opportunités d'affaires, idées d'investissement, etc.
copa
Messages : 442
Inscription : ven. janv. 25, 2008 4:11 am

Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar copa » sam. mars 01, 2008 7:25 pm

Bonjour,

Je me pose une question : pour traiter (en partie) avec la Russie, vaut-il mieux monter une structure en Russie ou à l'étranger ?

D'après ce que j'ai pu lire ici (mais Léo semble contredire), créer et gérer une structure russe est lourd administrativement, les lois bougent, au quotidien c'est un peu selon la volonté des fonctionnaires, tout se passe en russe, la propriété ne serait pas pas garantie (conditionnel, cf les reportages assassins diffusés en ce moment à la TV française), etc.

A côté de cela, il existe des pays avec une fiscalité plus légère (je pense aux pays baltes), des informations officielles en anglais, etc. A part l'Estonie, les relations avec la Russie semblent correctes.

Merci à ceux qui ont monté des structures ici ou là pour leur avis éclairés, de l'expérience du terrain, autre chose que les tableaux statistiques d'un service économique...


PS Au lancement d'un business, je pars sur le principe d'un CA de 0 au début. Donc combien faudrait-il compter en Russie en taxes/cotisations diverses d'un côté, en frais de gestion (comptable, etc.) de l'autre ?

copa
Messages : 442
Inscription : ven. janv. 25, 2008 4:11 am

Messagepar copa » sam. mars 01, 2008 9:40 pm

Ce serait la même chose si la société russe devait travailler avec l'Europe... Bref, ma question ne portait pas là-dessus (les clients seront dans plusieurs pays).

C'est juste que j'ai déjà assez "donné" quand je gérais une société en France et que je ne veux pas revivre le même enfer... Or, à moins qu'on me montre le contraire, j'ai peur qu'avec la Russie ce soit pareil...

Léo

Messagepar Léo » dim. mars 02, 2008 7:59 am

Non, mais si vous avez PEUR, il ne faut pas vous lancer!
La création d'entreprise, qu'elle soit aux Bahamas, au Viet-Nam, en Allemagne ou en Russie, est une chose déjà bien assez stressante, prenante et pénible en soi pour que en plus on puisse se permettre des émotions telles que peur.

Pour répondre à vos questions (en vitesse et sommairement, pour le détail voyons les choses plus tard, de manière plus concrète et par MP éventuellement), tout dépend du business envisagé! Impossible notamment de vous conseiller sans savor ce que vous voulez faire. Pour plusieurs activités, "travailler avec la Russie" peut se faire depuis une structure située n'importe où dans le monde. Parfois certains coûts en seraient majorés, mais on gagne par ailleurs éventuellement, notamment en sécurité juridique.

Créer une structure russe n'est pas du tout compliqué; ce qui est lourd, c'est de la gérer et la maintenir si on n'est pas assisté correctement (un très bon chef comptable et/ou un cabinet d'accompagnement, il y en a à tous les goûts, j'en dirige un petit notamment, qui surtout accompagne les PME et TPE, voire les entrepreneurs individuels).

Globalement, entreprendre en Russie, à condition de bien comprendre certaines données de base et de les intégrer, n'est pas plus dangereux qu'ailleurs. Tout ce que vous décrivez/craignez est vrai, mais comme le dit si bien le proverbe russe, "si on a peur du loup, on finit par ne plus aller au bois".

Regardez moins la TV française et suivez les nombreux Italiens, Belges, Scandinaves, Allemands (et qqs Français aussi) qui viennent entreprendre ici, et dont je crois la plupart ne se plaignent pas trop, en dépit de ces difficultés. Et à tout prendre, on préfère, je crois, le dynamisme et la croissance russe (avec le bordel ambiant) que la déprime et l'immobilisme français (je caricature à peine), car il est plus dur de vendre en France, plus dur de se faire payer en France, plus dur de se défaire des autorités en France, etc. (la corruption, si on la voit comme une forme d'impôts, a aussi du bon, et je le dis en dépit de mon opposition de principe).

Je ne vois aucun intérêt à privilégier les pays baltes pour bosser avec la Russie, surtout qu'à tout moment les relations tantôt bonnes tantôt mauvaises peuvent basculer (ex. : la Géorgie en 2006). Fiscalement, la Russie n'est pas trop mal classée (d'accord, en Estonie l'IS est nul; mais en Russie, rares sont les sociétés qui en paient beaucoup... et on se rémunère davantage par un salaire que par un dividende, pour de multiples raisons).

Pour finir en répondant au P.S., avec un CA nul, les taxes etc. sont nulles aussi; sur le salaire, on verse évidemment les 13% du brut comme l'IR prélevé à la source - les salariés russes raisonnent toujours en net! - et 26,4% - puis DEGRESSIF jusqu'à 2%! - de charges sociales patronales; ce n'est pas la mort! Ici, le coût salarié est de 45% supérieur au net, en France de 75 à 100% !!
Donc avec un CA nul et sans aucun salaire, les seuls frais sont liés au loyer le cas échéant, et en frais de compta (la plupart des comptables prennent 200 USD/mois pour une compta nulle, i.e. sans aucune opération, et sinon pour une comptabilité modérée, on peut très bien la soutraiter et ne pas recruter qqn, j'ai une solution à 450-600 EUR/mois en fonction des volumes traités, ce qui évite de recruter qqn même à mi-temps qui ne fournirait aucune garantie de qualité et de ponctualité). A la différence de la France, n'espérez pas faire la compta et déposer tous les nombreux documents administratifs vous-même... Ca change trop vite et demande des connaissances techniques assez précises.

copa
Messages : 442
Inscription : ven. janv. 25, 2008 4:11 am

Messagepar copa » dim. mars 02, 2008 1:03 pm

Non, mais si vous avez PEUR, il ne faut pas vous lancer!

Ne jouons pas sur les mots, monter une structure, prendre le risque de lancer une activité ne me fait pas peur. J'en suis au choix du pays d'accueil. Et sur ce point, j'ai dit que j'ai peur qu'en Russie ce soit comme en France, et c'est pour avoir confirmation/infirmation que je pose les questions ici, à des gens qui ont fait les deux si possible, plutôt qu'à des fonctionnaires qui alignent des tableaux statistiques sans rien connaître à la réalité du quotidien d'une entreprise...

tout dépend du business envisagé!

Disons services Internet (pas exactement mais c'est pour simplifier) et que je serai le seul à travailler au moins au début (je sous-traiterai à d'autres sociétés certaines parties).

Je ne parle pas du marché, trouver des clients, etc (ça je sais faire, même en Russie) mais juste de l'aspect fiscal/administratif.

Pour plusieurs activités, "travailler avec la Russie" peut se faire depuis une structure située n'importe où dans le monde. Parfois certains coûts en seraient majorés, mais on gagne par ailleurs éventuellement, notamment en sécurité juridique.

En quoi on gagne en sécurité juridique en étant en Russie svp ? ou ailleurs ?

Créer une structure russe n'est pas du tout compliqué; ce qui est lourd, c'est de la gérer et la maintenir si on n'est pas assisté correctement (un très bon chef comptable et/ou un cabinet d'accompagnement, il y en a à tous les goûts, j'en dirige un petit notamment, qui surtout accompagne les PME et TPE, voire les entrepreneurs individuels).

En France non plus, créer ce n'est pas compliqué, en deux jours tout peut être fait... Mais après...

Regardez moins la TV française et suivez les nombreux Italiens, Belges, Scandinaves, Allemands (et qqs Français aussi) qui viennent entreprendre ici, et dont je crois la plupart ne se plaignent pas trop, en dépit de ces difficultés.

Je ne vis pas en France et je regarde les chaines de plusieurs pays, selon mes déplacements et surtout pour varier les angles. C'est intéressant de voir que des agriculteurs se sont fait voler leurs terres (selon leurs dires) pour la création d'un Las Vegas russe. En tant qu'investisseur, cela ne me rassure pas et ce n'est pas à la télé russe qu'on verrait ça, si ? A l'inverse, je suis parfaitement conscient de ce qui se passe en France et qu'on ne voit pas à la télévision française.

Et à tout prendre, on préfère, je crois, le dynamisme et la croissance russe (avec le bordel ambiant) que la déprime et l'immobilisme français (je caricature à peine), car il est plus dur de vendre en France, plus dur de se faire payer en France, plus dur de se défaire des autorités en France, etc. (la corruption, si on la voit comme une forme d'impôts, a aussi du bon, et je le dis en dépit de mon opposition de principe).

C'est bien pour éviter ce genre de choses que mon business ne sera pas en France et sera orienté vers plusieurs pays.

Je ne vois aucun intérêt à privilégier les pays baltes pour bosser avec la Russie, surtout qu'à tout moment les relations tantôt bonnes tantôt mauvaises peuvent basculer (ex. : la Géorgie en 2006).

Comme je disais plus haut, l'IS par exemple (0 % en Estonie si réinvesti mais cet avantage concédé par l'Europe arrive à expiration, ou autour de 12 % chez ses voisins sans remise en cause et sans conditions), ou le fait qu'on peut se débrouiller en anglais administrativement (tout est fait pour cela) - avantage strictement personnel, car même si je sous-traite l'aspect juridique/etc c'est quand même mieux de pouvoir lire soi-même et comprendre un texte de loi au besoin (en russe je ne pourrai pas).

Fiscalement, la Russie n'est pas trop mal classée (d'accord, en Estonie l'IS est nul; mais en Russie, rares sont les sociétés qui en paient beaucoup... et on se rémunère davantage par un salaire que par un dividende, pour de multiples raisons).

Dans tous les pays on peut trouver des moyens de baisser le bénéf pour payer moins d'impôts, en basculant les gains sur les salaires par exemple. Mais est-ce que cela vaut le coût ? En France quand j'y étais, il était fiscalement beaucoup plus intéressant d'être payé en dividendes qu'en salaires. Pour la Russie, je vois que vous répondez en partie ci-dessous pour les chiffres donc autre question : quelles seraient les autres raisons de préférer un salaire à des dividendes ?

Pour finir en répondant au P.S., avec un CA nul, les taxes etc. sont nulles aussi

Bonne nouvelle ! En France, à peine j'avais créé ma société et même pas commencé à travailler/non rémunéré que je devais déjà dans les 3000 euros pour les cotisations retraites et autres...

; sur le salaire, on verse évidemment les 13% du brut comme l'IR prélevé à la source - les salariés russes raisonnent toujours en net! - et 26,4% - puis DEGRESSIF jusqu'à 2%! - de charges sociales patronales; ce n'est pas la mort! Ici, le coût salarié est de 45% supérieur au net, en France de 75 à 100% !!

Merci pour les chiffres, ceux-là je les avais déjà vus. En cas de payement par dividendes, de combien est le taux des prélèvements ?

Donc avec un CA nul et sans aucun salaire, les seuls frais sont liés au loyer le cas échéant, et en frais de compta (la plupart des comptables prennent 200 USD/mois pour une compta nulle, i.e. sans aucune opération, et sinon pour une comptabilité modérée, on peut très bien la soutraiter et ne pas recruter qqn, j'ai une solution à 450-600 EUR/mois en fonction des volumes traités, ce qui évite de recruter qqn même à mi-temps qui ne fournirait aucune garantie de qualité et de ponctualité).

Ok, merci, l'info la plus intéressante, grosso modo la même chose que dans les autres pays donc...

A la différence de la France, n'espérez pas faire la compta et déposer tous les nombreux documents administratifs vous-même... Ca change trop vite et demande des connaissances techniques assez précises.

En France non plus je ne le faisais pas, le cadre juridique était (est toujours) trop mouvant, chaque année ça change ! Les investisseurs aiment bien les cadres juridiques qui ne bougent pas, ce n'est pas pour rien si l'Angleterre ou le Luxembourg sont appréciés en Europe...

Avatar de l’utilisateur
fafaroma
Messages : 210
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 8:19 pm
Localisation : Novossibirsk

Messagepar fafaroma » jeu. mars 06, 2008 12:49 pm

Bonjour

a propos de loyer, si on cree une OOO, je crois qu il est obligatoire de louer des locaux. Et je crois aussi que l on peut se servir de son appartement avec accord des voisins. Vous confirmez?

Merci
Fafaroma

Maggy

Messagepar Maggy » jeu. mars 06, 2008 3:29 pm

En Russie il faut une adresse juridique et une adresse de fait qui peuvent etre les memes.
L'adresse juridique est obligatoirement dans un local qui n'est pas destine a etre une habitation.
L'adresse de fait : tu as le droit d'avoir un cabinet dans ton appartement cad un endroit pour travailler et meme recevoir tes partenaires, mais si il y a trop de va-et-vient et de nuisance les voisins auront le droit de te faire des histoires.

Maintenant etant donne que la loi t'oblige a avoir une adresse juridique reelle (ce qui n'etait pas le cas avant) cela te laisse peu de choix.

Avatar de l’utilisateur
Hamster
Messages : 56
Inscription : lun. mai 30, 2005 7:59 pm
Localisation : Moscou

Messagepar Hamster » ven. mars 07, 2008 1:17 pm

fafaroma a écrit :Bonjour

a propos de loyer, si on cree une OOO, je crois qu il est obligatoire de louer des locaux. Et je crois aussi que l on peut se servir de son appartement avec accord des voisins. Vous confirmez?

Merci
Fafaroma


Oui, vous pouvez indiquer votre adresse de votre appartement ou du bureau que vous louez dans les documents statutaires de votre societe et cela sera considere comme son siege social par les authorites. Il arrive aussi que les proprietaires des locaux refusent a leurs locataires le droit de mettre l'adresse des locaux dans les documents statutaires enregistres aupres d'une inspection fiscale, tandis qu'ils n'ont aucun droit de le faire. Vous pouvez louez n'importe quel bureau et de le faire figurer dans vos Statuts comme votre siege social sans meme en informer votre proprietaire. C'est votre droit garanti par la loi.

Léo

Messagepar Léo » ven. mars 07, 2008 9:58 pm

Oui, l'essentiel est d'être physiquement à l'endroit qu'on a déclaré (d'ailleurs au sens de la loi russe, le siège social, c'est l'endroit où se trouve l'exécutif, i.e. le PDG le plus souvent; autrement dit ce n'est pas une notion abstraite, mais qqch de rattaché à la situation de l'exécutif).

Il n'y a pas de domiciliation légale en Russie (à la française), on est censé avoir un bureau. On ne peut normalement héberger sa société chez soi même si plusieurs inspections fiscales le tolèrent. De même, est toléré souvent le fait d'avoir une adresse postale et une adresse "juridiques" différentes, même si régulièrement le fisc menace de mettre fin à cette pratique courante.

ArcadeFire
Messages : 7
Inscription : lun. août 27, 2012 4:43 pm

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar ArcadeFire » lun. août 27, 2012 5:30 pm

Bonjour,
Voilà mon cas : j'ai 25 ans et j'ai fait l'Ecole Nationale des sciences géographiques, l'école de l'IGN, mais en tant que civil, donc mon truc, ce sont les cartes.
A Noël l'an dernier je suis allé à Moscou, et le premier jour, en prenant le métro, je me suis dit que, quand même, le plan est assez sommaire et peu affiché. J'ai aussitôt muri une idée pour rendre la vie beaucoup plus facile pour les voyageurs ne comprenant pas le cyrillique, que je n'ai pas trop envie de développer ici.
J'ai échangé en février/mars quelques mails avec l'interprète de Mosmetro, en lui montrant des captures d'écran d'une carte de la ville que je dessinais le soir, et le weekend, en utilisant des logiciels de mon école et des images de Google Earth.
Elle était enthousiaste mais m'a dit que ce serait sûrement compliqué d'aller défendre la proposition plus haut dans la hiérarchie, alors j'ai arrêté de tout raconter, j'ai fini à peu près ma carte (enfin des modifications négociables peuvent bien sûr être apportées), j'ai fait quelques recherches sur des entreprises d'optique en Russie et... je voudrais maintenant m'y consacrer à plein temps jusqu'à Noël.
En fait j'ai 2 questions : la première sur le Visa : je voudrais prendre un Visa business de 3 mois, on m'a dit que c'est bien avec travelmart. Le problème, c'est que très vite ils demandent de remplir le nom de sa société, or... elle n'existe pas encore.
La 2ème c'est donc : si je ne travaille qu'avec des russes ou des pays possédant l'alphabet cyrillique, n'est-ce pas mieux de la monter en Russie plutôt qu'en France ?
De plus, je ne suis pas encore sûr de trouver des clients. Ils se comptent concrètement sur les doigts d'une main (les sociétés de métro de Moscou, Saint-Petersbourg et aussi Kiev, Sofia, Belgrade...c'est-à-dire les plus grandes villes à potentiel touristique) pour la première activité que je veux faire. Je peux y ajouter en attendant des agences de tourisme, mais là-dedans mon idée perd de sa saveur (et de son intérêt). Plus tard, j'ai d'autres idées d'activités, mais j'aurai à ce moment-là besoin de pouvoir investir (enfin surtout m'associer, embaucher...). Donc en gros, avant de créer ma SARL, avec la fiscalité associée, je voudrais me protéger là-bas puis voir en tête-à-tête mes futurs partenaires.
Mais là c'est toujours le même dilemne : si je ne suis pas une société, je peux être pris pour un charlatant (en tout cas un doux étudiant rêveur, alors que j'ai plusieurs arguments objectifs à faire valoir sur le potentiel de mon invention, et j'ai déjà imaginé comment me faire payer, et que produire/vendre dans les premières semaines pour vivre), mais si j'ai monté une société et que personne ne veut de moi, parce qu'en fait ce sont des entreprises publiques russes, je perdrai beaucoup (de temps, d'argent, et surtout d'illusions).
Donc, certains d'entre vous ont-ils été amenés à travailler avec des entreprises publiques (voire de transport) russes ? Sont-elles ouvertes à des propositions d'innovation qui ne naissent pas en leur sein ?

Léo

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar Léo » lun. sept. 03, 2012 9:13 pm

Primo, pour leur vendre, l'idéal est tout de même d'être physiquement sur place. Maintenant, les facturer depuis une sté étrangère ou russe, dans l'absolu peu importe même si pour eux sans doute il est plus pratique de payer une petite facture russe, alors que payer un petit montant vers l'étranger, avec toute la bureaucratie bancaire que cela suppose, n'a pas bcp de sens. Le souci est ailleurs : leur vendre suppose tout de même d'avoir qqs contacts, voire intègre des schémas corruptionnels, y compris lorsqu'il s'agit d'appels d'offre. D'ailleurs ces boites ne peuvent théoriquement acheter directement sans faire un appel d'offres (quitte à ce qu'il soit bidon, déjà prédécidé).
Pour le reste, vous vous noyez dans un verre d'eau ; p.ex. pour faire un visa d'affaires, nul besoin d'avoir une boite en Russie, de nombreuses stés en France comme en Russie fournissent ce service d'invitation et vous serez invité par genre le Comité olympique ou la Croix rouge locale, ou un ministère lambda, etc. Bref, regardez sur ce forum, tout cela a déjà été expliqué 50 fois.

jack tycceh
Messages : 2
Inscription : mar. mars 26, 2013 9:51 pm

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar jack tycceh » mar. mars 26, 2013 10:25 pm

je voudrai faire simple creeer une 000 immo pour achat de mag et 000 pour creation d'entreprise
je suis en france et veus faire vers sotchi
plan de finance par ca-cib via banque russe
dites moi le plus simple
je connais un peu la russie travaillee 5 ans comme consultant et j'adore ce pays
maint je veus franchir le cap et y m'installer
je suis en train de faire business plan et je me rend en russie en juin afin de finaliser et surtout finir le chiffrage de mon investissement pour presenter mon plan a banque francaise ca-cib
merci de faire directe ne pas tourner autour du pot
je veus que l'on me disent c'est comme ca point
merci a vous
jack

tiko

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar tiko » mer. mars 27, 2013 1:24 am

jack tycceh a écrit :je voudrai faire simple creeer une 000 immo pour achat de mag et 000 pour creation d'entreprise
je suis en france et veus faire vers sotchi
plan de finance par ca-cib via banque russe
dites moi le plus simple
je connais un peu la russie travaillee 5 ans comme consultant et j'adore ce pays
maint je veus franchir le cap et y m'installer
je suis en train de faire business plan et je me rend en russie en juin afin de finaliser et surtout finir le chiffrage de mon investissement pour presenter mon plan a banque francaise ca-cib
merci de faire directe ne pas tourner autour du pot
je veus que l'on me disent c'est comme ca point
merci a vous
jack



Bonjour.... (formule de politesse basique mais à utiliser)

Pourrais-tu, s'il te plait, soigner ton orthographe afin que tout le monde puisse te comprendre et te répondre ?
Chaque navigateur internet est équipé d'un correcteur, si tu as des lacunes en la matière.

Tu voulais du direct, tu es servi.

Cordialement,
Tiko

Regis

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar Regis » mer. mars 27, 2013 10:41 am

jack tycceh a écrit :je voudrai faire simple creeer une 000 immo pour achat de mag et 000 pour creation d'entreprise
je suis en france et veus faire vers sotchi
plan de finance par ca-cib via banque russe
dites moi le plus simple
je connais un peu la russie travaillee 5 ans comme consultant et j'adore ce pays
maint je veus franchir le cap et y m'installer
je suis en train de faire business plan et je me rend en russie en juin afin de finaliser et surtout finir le chiffrage de mon investissement pour presenter mon plan a banque francaise ca-cib
merci de faire directe ne pas tourner autour du pot
je veus que l'on me disent c'est comme ca point
merci a vous
jack


j'ai rien compris...tu veux quoi en fait ? :weedman:

Jozeph
Messages : 854
Inscription : mer. oct. 01, 2008 7:46 am
Localisation : Moscou

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar Jozeph » mer. mars 27, 2013 11:04 am

dites moi le plus simple


prends rendez-vous avec un juriste.

Avatar de l’utilisateur
exupery
Messages : 501
Inscription : mar. sept. 04, 2012 11:29 am

Re: Monter sa société en Russie ? ou ailleurs ?

Messagepar exupery » mer. mars 27, 2013 11:30 am

jack tycceh a écrit :je connais un peu la russie travaillee 5 ans comme consultant


On y croit... :-k


Revenir vers « Discussions d'affaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité