Besoin d'aide pour une traduction.

Vous ne savez pas comment cela se dit en francais? russe ? anglais? etc...
ERWAN
Messages : 3
Inscription : jeu. mai 15, 2008 3:15 pm

Besoin d'aide pour une traduction.

Messagepar ERWAN » jeu. mai 15, 2008 3:42 pm

Bonjour à tous.

Il s'agit de mon 1er post ici, alors je me présente rapidement.
J'ai 33 ans. Je suis marié, ai deux enfants et habite en Franche Comté. Je suis passionné par l'aviation russe durant la 2e guerre mondiale.

Lors de récentes recherches personnelles, je suis tombé sur le manuel de pilotage d'un chasseur russe : le LAVOCHKIN 5FN. Ce manuel date de 1942.
Très largement illustré, sa compréhension est relativement aisée. Cependant, un page donne des indications précises dont j'ai besoin.

Est-ce qu’une âme charitable aurait la bonté de me traduire le texte contenu sur cette page ? Il s'agit vraisemblablement de réglages moteurs (puissance, mélange de richesse, vitesse ...) à adopter en fonction de l'altitude de vol.

Image

D'avance MERCI à vous.

Bill

Messagepar Bill » jeu. mai 15, 2008 6:56 pm

Bon, je tente le décollage... (j'emporte le parachute au cas où) ;)
Sans garantie de traduction fidèle, j'suis pas mécano moi...

Image

À l'altitude de 100-150 mètres*, rétablir le régime moteur nominal, si la poussée pleins gaz au décollage a été sollicitée et ne doit plus être utilisée.

Maintenir une vitesse de 260 km/h jusqu'à 3000 mètres. A partir de cette altitude, diminuer la vitesse de 10 km/h par paliers de 1000 mètres.

A partir de 4000-5000 mètres, enclencher la 2e vitesse du compresseur** : ramener la manette des gaz à mi-course, afficher un régime de 1900-2000 tours/minute au tachymètre puis pousser franchement le levier de vitesse, après quoi afficher au tachymètre le nouveau régime souhaité et, avec la manette des gaz, la pression demandée.


(*) Noter que les russes affichent l'altitude en mètres et non en pieds.

(**) A mesure que l’altitude augmente, la pression atmosphérique décroît, et à une certaine altitude, le compresseur ne suffit plus à compenser la raréfaction de l’oxygène. Une solution consiste à le faire tourner plus vite (compresseur à deux vitesses ou plus), mais il y a des limites mécaniques ; ou bien faire passer l’air comprimé dans un second compresseur (ce qu’on appelle le deuxième étage), qui le comprime une seconde fois.


http://www.airwar.ru/enc/fww2/la5fn.html
http://www.cnw.mk.ua/weapons/air/la5.htm
http://www.btinternet.com/~fulltilt/deshist.html#La-5FN

Regis

Re: Besoin d'aide pour une traduction.

Messagepar Regis » jeu. mai 15, 2008 7:03 pm

ERWAN a écrit :Je suis passionné par l'aviation russe durant la 2e guerre mondiale.


je crois que tu seras donc content de lire :
http://www.vivreenrussie.net/forum/viewtopic.php?t=4644

ERWAN
Messages : 3
Inscription : jeu. mai 15, 2008 3:15 pm

Messagepar ERWAN » jeu. mai 15, 2008 7:47 pm

Merci, quelle rapidité !!!!

Merci également pour les précisions aéronautiques.

La poussée plein gaz est le FORSAZH. C'est un systéme d'alimentation supplémentaire qui se traduit par une surpuissance du moteur en cas de besoin.
Effectivement le La-5FN est doté de deux étages de compression. Ce qui ne l'empèche pas d'être mal à l'aise au delà de 3000 m. Les pilotes russes étaient alors obligés de forcer l'ennemi à descendre sous cette altitude.
Ce qui est plus étrange c'est cette notion de "maintenir une vitesse de 260 km/h jusqu'à 3000m". Le Lavockin 5FN de par sa puissance peut aisément grimper en interception à plus de 300 km/h et voler en palier à plus de 400. Alors pourquoi limiter le pilote à 260 ?
Je pense en fait qu'il s'agit plutot d'une vitesse minimale de sécurité. "Maintenir", dans le sens de ne pas passer en dessous.
Cette vitesse diminue de 10 km/k par palier de 1000 m, ce qui reste logique vu que l'instrumentation de bord indique la vitesse de l'air et non la vitesse/sol.

Pour le NN, oui je connais evidément bien. Quand on y repense c'est quand même une aventure humaine incroyable ...

Merci pour votre précieuse aide et l'interêt que vous portez à ma requête. Si je peux faire quelque chose pour vous ...

Pour tout vous dire, ma démarche s'inscrit dans le cadre d'un simulateur de vol, développé par une équipe russe. Ce jeu s'appelle IL2 Sturmovik. C'est de loin (et de très loin !!!), le meilleur simulateur PC sur la 2e guerre mondiale. C'est un véritable simulateur (et non un simple jeu voidéo) où tous les paramètres de vols sont pris en compte (gaz, pas d'hélice, étage de compression, richesse du mélange de carburant, pression de l'air, température, vent, météo ... etc ...).
Avec un ami, nous avons monté une escadrille (virtuelle) où nous évoluons avec d'autres joueurs dans des reconstitutions historiques. C'est l'histoire et le réalisme qui nous anime. Comme je suis en train de mettre au point une campagne où les joueurs piloteront le La-5FN, je me documente au maximum pour que nous utilisions l'avion comme le faisaient ces valeureux russes de l'époque. Je tiens à préciser que nous ne sommes pas une bande de gosses !! La moyenne d'âge du groupe fleurte les 40 ans.

Pour les + curieux, voici mon site : http://www.aileslibres.net

Encore merci à vous deux. =D>
Et je viendrai peut-être vous solliciter encore en cas d'impasses comme celle-là !!!

Bill

Messagepar Bill » jeu. mai 15, 2008 8:24 pm

ERWAN a écrit :Ce jeu s'appelle IL2 Sturmovik.

http://www.vivreenrussie.net/forum/viewtopic.php?p=78427#78427

ERWAN
Messages : 3
Inscription : jeu. mai 15, 2008 3:15 pm

Messagepar ERWAN » lun. mai 19, 2008 12:32 pm

Oui, il est magnifique.

C'est un IL-2 type M de 1942. On le reconnait facilement car :
- le poste mitrailleur est complètement aménagé et fermé
- l'avion possède des ailes métaliques. Les version suivante (3M) eurent leurs ailes fabriquées en bois. C'était plus économique et plus rapide par ces temps de guerre difficile.
Cette version était de loin la plus solide. Equipé de 2 canon de 23 mm, il pouvait également emporter un arsenal hallucinant pour l'époque : bombe de 50 à 250 kg, mines anti-personnelles, bombes chimiques, roquettes anti-char, largage de napalm ... etc ...
On peut largement le comparé à l'actuel A-10 Américain : une plate-forme de tir qui peut tout emmener !!!
Enfin bref, cet avion est un pure merveille.

On parle toujours de P-51 Mustang, de B-17 Forteresse volante ou de Spitfire pour la 2e guerre mondiale ... mais le Sturmovik IL-2 est aussi un avion de légende qui a sauvé toute une nation.

Encore MERCI !


Revenir vers « Traductions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité