Samara (6)

Venez découvrir la Russie, toute la Russie!
Bill

Samara (6)

Messagepar Bill » dim. févr. 15, 2009 12:38 am

Mes photos datent d'octobre 2007. Des commentaires plus détaillés viendront ultérieurement.


Image
Retour vers la berge de la Volga avec cette vue sur le fleuve depuis la perspective Voljski (au pied du square Pouchkine - derrière le théâtre d'art dramatique Gorki -, en bas de la rue Vilonovskaïa) / (Вид на Волгу, пересечения улиц Куйбышевой/Вилоновской/Волжского пр.)

Image Image
Rue Vilonovskaïa/perspective de la Volga - coupoles de l'église de l'icône de la Mère-de-Dieu-de-Jérusalem du monastère de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie / (Церковь Иерусалимской Божьей Матери / Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Le monastère (couvent) de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie vu depuis la perspective de la Volga (photo (c) 2007 Alver). La communauté des soeurs de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie, a été fondée en 1850 ; c'est devenu un monastère en 1860 qui comptait, en 1917, 4 églises bâties en pierre consacrées à l'Ascension de la Mère-de-Dieu (détruite, avec son clocher de 65 mètres de haut, au début des années 1930), à l'icône de la Vierge d'Ibérie, à Saint-Nicolas-Thaumaturge et à l'icône de la Vierge-de-Jérusalem. Après la longue période soviétique, le couvent a été rétabli à partir de 1992 (il n'occupe plus que 10 % de sa superficie d'origine). Les églises ont été par la suite restituées à la chartreuse, restaurées ou reconstruites, ainsi que l'enceinte et, bientôt, le clocher. On peut voir sur la zone du monastère, outre les bâtiments de service, réfectoire et cellules monacales, plusieurs tombes d'honorables citoyens de la ville (dont l'ancien maire P.V. Alabine et sa famille, l'architecte A.A. Scherbatchev, le prince L.S. Koukouchev héros de la guerre de Crimée, le général I.P. Popov, le comte N.A. Tolstoï (le père de l'écrivain Alexis Tolstoï)) ainsi qu'une croix-du-salut réalisée par le sculpteur V. Klykov / (Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Le monastère (couvent) de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie vu depuis la Volga au début du XXe siècle

Image
Le monastère (couvent) de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie vu depuis la perspective de la Volga (Voljski prospekt) - au second plan, le grand dôme de l'église de l'icône de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie en cours de restauration / (Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Le monastère (couvent) de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie / (Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Le monastère (couvent) de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie : à gauche l'église à réfectoire de l'icône de la Vierge-de-Jérusalem (1901), à droite le clocher de l'église de l'icône de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie / (Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Monastère (couvent) de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie : la croix du salut aux saints Cyrille et Méthode de V. Klykov (1994) / (Поклонный крест Кириллу и Мефодию, выполненный скульптором Вячеславом Клыковым, Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Panorama sur le monastère de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie depuis l'église de la Mère-de-Dieu-de-Jérusalem. Dans le fond, la Volga. (photo (c) 2006 Aram) / (Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Vue aérienne du couvent de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie montrant l'étendue du monastère et les travaux de rénovation en cours sur cette zone proche de la Volga. Entre le monastère et le fleuve (à gauche, la rue Oulianov, au centre la perspective Voljski), on peut voir la brasserie "Jigoulievskoïe" (photo (c) 2008 63.ru) / (Иверский женский монастырь, Волжский пр., 1)

Image
Perspective de la Volga, l'une des entrées de la célèbre brasserie "Jigoulievskoïe", l'un des plus anciennes de Russie, fondée en 1881 par A.A. von Vakano (reconstruite et modernisée à plusieurs reprises à l'époque soviétique, période pendant laquelle sa capacité fut portée à 5 millions d'hectolitres par an) http://samarabeer.ru / (Самарский пивоваренный завод (Жигулёвский пивзавод) - ОАО "Жигулёвское пиво", Волжский пр., 4)

Image

Image
Vue depuis la Volga de la brasserie de von Vakano à la fin du XIXe siècle - à l'arrière-plan, les églises du monastère de la Mère-de-Dieu d'Ibérie / (Самарский пивоваренный завод (Жигулёвский пивзавод) - ОАО "Жигулёвское пиво", Волжский пр., 4)

Image
Vue générale de l'usine en 1880 / (Самарский пивоваренный завод (Жигулёвский пивзавод) - ОАО "Жигулёвское пиво", Волжский пр., 4)

Image
Vue aérienne moderne de l'usine "Jigoulievskoïe" (photo (c) 2008 63.ru) / (Самарский пивоваренный завод (Жигулёвский пивзавод) - ОАО "Жигулёвское пиво", Волжский пр., 4)

Image
Vue aérienne moderne de l'usine "Jigoulievskoïe" en regardant vers la Volga (photo (c) 2008 63.ru) / (Самарский пивоваренный завод (Жигулёвский пивзавод) - ОАО "Жигулёвское пиво", Волжский пр., 4)

Image
Perspective de la Volga, 4 - le bâtiment principal de la brasserie "Jigoulievskoïe" / (Самарский пивоваренный завод (Жигулёвский пивзавод) - ОАО "Жигулёвское пиво", Волжский пр., 4)

Image
Perspective de la Volga, 4 - plaque apposée en 2006 sur le mur de la brasserie "Jigoulievskoïe" en l'honneur de son fondateur (1881) d'origine austro-hongroise Alfred von Vakano / (Мемориальная доска посвящённая Альфреду фон Вакано / «Альфреду фон Вакано — основателю Товарищества Жигулевскаго пивовареннаго завода, предпринимателю, коллекционеру и благоустроителю города Самары от благодарных потомков», Волжский пр., 4)

Image

Image
Etal de poissons séchés, rue Oulianov / (Волжский пр./Ульяновская ул.)

Image
Les Russes débarquent... d'un bac (un navire militaire/военный паром МДК) en provenance de Rozhdestveno (bourg situé de l'autre côté du fleuve), au bas de la rue Oulianov / (Ульяновский спуск - место отправления автомобильного парома до посёлка Рождествено)

Image
La même vue que ci-dessus... mais en sens inverse ! A l'arrière-plan, le monastère de la Mère-de-Dieu-d'Ibérie - (photo (c) 2007 Dmitry A. Shchukin) / (Ульяновский спуск - место отправления автомобильного парома до посёлка Рождествено)

Image
Perspective de la Volga, 8 - monument en bronze (un chat qui se dorlote sur un appui de fenêtre au-dessus d'un antique radiateur du début du XXe siècle) réalisé par N. Kouklev en l'honneur du 150e anniversaire de l'invention du radiateur domestique et apposé en 2005 sur le mur près de l'entrée de la centrale d'énergie de la ville créée en 1900 - remarquez le nez du chat qui brille... le toucher doit sûrement porter chance ! / (Памятник отопительной батарее на стене Самарской ГРЭС, Волжский пр., 8 )

Image
Perspective de la Volga, 19 - mur de mosaïques de l'époque soviétique ("le pouvoir aux soviets, la terre aux paysans, les usines aux travailleurs"), sur un bâtiment de nos jours occupé par un magasin d'informatique et téléphonie, au pied de la Maison des Syndicats (aujourd'hui des bureaux) et en contrebas de la place de la Gloire / (мозаика советского периода, Волжский пр., 19)

Image
Perspective de la Volga, 19 - mur de mosaïques de l'époque soviétique

Image
Perspective de la Volga, 19 - mur de mosaïques de l'époque soviétique

Image
Perspective de la Volga, 19 - mur de mosaïques de l'époque soviétique

Image
Perspective de la Volga, 19 - mur de mosaïques de l'époque soviétique

Image
Perspective de la Volga, 19 - mur de mosaïques de l'époque soviétique

Bill

Messagepar Bill » mar. févr. 24, 2009 1:26 am

On prolonge la visite le long de la berge de la Volga... (photos datant d'octobre 2007, des commentaires plus détaillés viendront ultérieurement)


Image
Après la perspective Voljski (de la Volga donc), nous arrivons rue de la Forêt (Lesnaïa), au bas de la rue Ossipienko, dans une zone mixte d'anciennes et de nouvelles constructions urbaines. Ici une vue depuis l'une des fenêtres de l'hôtel Ost-West City situé au bas d'un immeuble moderne de bureaux. Un peu plus bas (au n° 23 de la rue Lesnaïa, sur la gauche de la photo), le restaurant/lounge-bar "Marrakech" (cuisine européenne, asiatique, exotique...) - idéal pour déjeuners ou dîners d'affaire dans une ambiance feutrée et colorée (j'ai testé) - situé au coeur du complexe de détente et de loisirs Kin'up (http://www.kinup.ru). L'immeuble jaune sur la photo est encore un immeuble de bureaux (de l'autre côté se trouve un débarcadère).

Image
En poursuivant sur la droite, on arrive à une nouvelle plage au bord de la Volga, dominée par des allées coupant des terrasses engazonnées (plus souvent jonchées de bouteilles vides et de tessons de verre...) le long desquelles on peut voir quelques monuments, comme ici cette sculpture moderne représentant un couple d'amoureux

Image
Vue aérienne de cette zone de la berge de la Volga (dans le fond, le monument "Ladia", voir ci-après) - photo 63.ru / (Спуск на набережную)

Image
Un peu plus loin, on arrive face à l'un des monuments-symboles de Samara, la grande stèle en béton armé "Ladia" érigée en l'honneur du 400e anniversaire la fondation de la ville, en 1986 (architectes Igor Galakhov et Anatoly Yankine). Ce monument représente, rappelons-le, une ancienne lourde barque à voile, embarcation autrefois destinées au transport sur les fleuves (un ancien vaisseau russe ressemblant à un drakkar comme on peut en voir sur des tableaux de Nikolaï Roerich/Rerikh - ci-dessous) / (Стела «Ладья» в честь 400-летия образования Самары, на спуске Осипенко)

Image Image
A gauche : construction d'une ladia («Строят ладьи») - N. Roerich, huile sur toile, 1903 (Musée d'Etat d'Art Oriental, Moscou) / A droite : Slaves sur le Dniepr («Славяне на Днепре») - N. Roerich, tempera sur carton, 1905 (Musée d'Etat d'Histoire, Moscou)

Image
Le monument "Ladia" (photo (c) onFoot.ru) / (Стела «Ладья» в честь 400-летия образования Самары)

Image
Le monument "Ladia" sur la terrasse de la Volga, éclairé la nuit et, à l'arrière-plan, les hauts (125 m) immeubles modernes du récent (2002-2008) complexe d'habitation "Ladia" (3 tours de 18 et 25 étages) - voir aussi l'une des premières photos de la partie (1) / (Стела «Ладья» / Жилой комплекс "Ладья", Лесная ул., 31-35)

Image Image
L'une des tours du récent complexe immobilier "Ladia" - http://www.ladyasamara.ru / (Элитный жилой комплекс «Ладья», Лесная ул., 31-35)

Image
Image En remontant la rue Ossipienko (autrefois Novo-Nikolskaïa, rue qui sépare les actuels quartiers Lénine et Octobre), à proximité de l'hôpital militaire, on passe devant une porte en pierre de l'ancien monastère Saint-Nicolas fondé en 1857 et qui possédait au début du XXe siècle une grande église à deux clochers consacrée à Saint-Nicolas-Thaumaturge achevée en 1909 (en insert). Ce monastère a été rasé à l'époque soviétique, dans les années 1920-1930 / (Уцелевшие ворота Никольского монастыря можно увидеть на улице Осипенко)

Image Image
Mosaïques de l'époque soviétique sur des murs aveugles d'immeubles d'habitation construits dans les années 1970 le long de la rue Ossipienko (à hauteur du n° 20) / (Мозаики на фасаде здании на улице Осипенко)

Image
Juste après le carrefour avec la rue des Nouveaux Jardins (Novo-Sadovaïa), à main gauche, on débouche sur un grand square où se réunissent habituellement les ados du coin. Il existe sur cette zone plusieurs monuments commémorant le souvenir de la Victoire de 1945 et les défenseurs de la mère-patrie lors du terrible conflit. On peut y voir notamment cette sculpture en bronze dévoilée en 1996 et honorant les enfants ouvriers de Samara (Kouïbychev) ayant participé à l'effort de guerre (sculpteur I. Melnikov) - un peu plus haut, vers le carrefour avec la perspective Lénine, une grande fontaine bâtie en 1985 pour les 40 ans de la fête de la Victoire - de l'autre côté de l'avenue, la bibliothèque régionale / (Памятник «детям труженикам тыла 1941—1945 годов благодарная Самара»)

Image
On tourne à présent vers la gauche en s'engageant dans la large perspective Lénine - en faisant attention au trams qui circulent au milieu de la rue (remarquer en passant, sur la droite après le carrefour, au n° 32 de l'avenue, le haut bâtiment à 19 étages tout en béton construit dans les années 1980, premier immeuble d'habitation de cette taille de la ville). Tout au fond de l'avenue, dans le virage vers la rue des Nouveaux Jardins, se dresse la silhouette caractéristique du lanceur "Soyouz" devant le musée de la cosmonautique - photo (c) 63.ru / (Вид на проспект Ленина)

Image
Toujours une vue aérienne prise vers le bout de la perspective Lénine montrant le musée de la cosmonautique bâti dans un bâtiment en métal qui sert aussi de (fausse) table de lancement d'une fusée Soyouz (architectes V. Joukov et A. Temnikov). Ce musée municipal, qui a ouvert en avril 2007, expose diverses réalisations dans le domaine de la cosmonautique élaborées et en partie construites dans les centres de recherche et les usines locales - photo (c) 63.ru / (Вид на муниципальный музей космонавтики «Самара космическая», пр. Ленина, 21)

Image Image
Quelques vues du fameux lanceur "Soyouz" (68 mètres de haut, 20 tonnes, 53 tonnes pour la table de lancement) - la toute première fusée, directement dérivée du missile intercontinental R-7 "Semiorka" puis des Vostok/Voskhod pour les vols habités, à avoir placé un satellite en orbite autour de la Terre - dont l'exemplaire exposé a été construit en 1984 dans l'usine "Progress" de Kouïbychev et était destiné à l'entraînement de personnel militaire sur le cosmodrome de Plesetsk. Ce modèle a été rétrocédé à la société "TSKB-Progress" en 1999, pour le 40e anniversaire de la création de l'entreprise, qui a décidé de le transformer en une maquette statique d'exposition (c'est le 4e modèle d'exposition en Russie avec ceux visibles à Baïkonour, à Korolev et au Centre panrusse des expositions à Moscou). Le monument a été inauguré en octobre 2001 - http://www.samaracosmos.ru / (Монумент ракета-носитель «Союз» музея «Самара Космическая» установлен в начале проспекта Ленина около станции метро «Российская» в честь юбилея полета Юрия Гагарина в космос и ракеты Р-7 выпускаемой в Самаре с 1958 года (на предприятии ЦСКБ-Прогресс))

Image
Une vue plus détaillée du lanceur "Soyouz" (68 mètres de haut, 20 tonnes, 53 tonnes pour la table de lancement) / (Монумент ракета-носитель «Союз» музея «Самара Космическая»)

Image
Une vue plus détaillée du lanceur "Soyouz" (68 mètres de haut, 20 tonnes, 53 tonnes pour la table de lancement) / (Монумент ракета-носитель «Союз» музея «Самара Космическая»)


A suivre : partie 7


Revenir vers « Ville à ville »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité