Qui veut des dictionnaires?

Un événement à venir, une exposition coup de coeur ?
salador
Messages : 786
Inscription : sam. avr. 16, 2011 8:38 pm

Re: Qui veut des dictionnaires?

Messagepar salador » lun. nov. 07, 2011 12:13 pm

Et bien... dire que mon entourage trouve extraordinaire que je me débrouille dans 3 langues en plus du français...

Mon énorme soucis, c'est que cela fonctionne comme des vases communiquants... si je progresse en flamand (important pour le boulot) mon russe et mon anglais régressent... #-o

Je n'arrive pas à avoir en même temps un bon niveau dans ces 3 langues, alors je m'abstiens d'en apprendre une nouvelle, qui quasi mécaniquement, ferait baisser mon niveau dans les autres langues... :mad
Pour bien rêver, la première action à faire est de se méfier de la télévision. La télévision est l’arme de la société de consommation contre le rêve, contre les alternatives.

Léo

Re: Qui veut des dictionnaires?

Messagepar Léo » lun. nov. 07, 2011 1:05 pm

>> Adrien : aucun effet ; en revanche j'ai été fort triste en arrivant en France (en seconde, dans un lycée de province) et avec un niveau alors extrêmement modeste (à peine 25-30 h de cours !) de constater en cours de français que mes seules difficultés étaient (évidemment) la grammaire, la syntaxe etc. et non pas la connaissance de la littérature française. J'ai été effaré de voir que quasiment aucun de mes camarades n'avait lu Flaubert, Maupassant ou Balzac, ni même Dumas (si facile à lire quand on a 10-15 ans). Certes, de mon côté je n'avais pas encore lu Boris Vian ou Albert Cohen, i.e. les auteurs lus en Russie s'arrêtaient au début du XXe siècle, grosso modo (avec Anatole France, clairement... déjà Montherlant, pourtant le dernier des classiques, n'était pas vraiment lu). Au bac de français, j'ai eu à la fois le plaisir et l'effarement d'avoir la meilleure note de la classe (il faut dire qu'avec le sujet 3 et quelque chose comme le rôle du portrait dans le roman, j'ai dû me faire plaisir, je crois bien avoir cité une 40aine de romans de différents pays, et une certaine érudition a dû faire plaisir au correcteur qui a de surcroît fermé les yeux sur les nombreuses maladresses voire fautes de français).

>> Salador : je connais très bien le phénomène que tu décris, mais en fait c'est une illusion d'optique. C'est au contraire une marque de ton niveau déjà honorable. Il y a là deux aspects : a) comme au début on progresse très vite, et le rythme baisse forcément par la suite, tu as l'impression (fausse) de stagner ou de régresser même, b) il y a dans tout apprentissage des paliers (pas tout à fait horizontaux mais avec une pente très faible), et avec la persévérance et la discipline (oui, c'est difficile...) on progresse insidieusement, pour faire un saut à un moment donné, au palier suivant. Au début on les saute plus vite, c'est tout. Et plus tu progresses, plus chaque nouveau progrès coûte, mais c'est là l'application classique de la loi de Pareto (20/80), hélas. Tu passes 20% de ton temps à acquérir les 80% d'une langue, oui, je veux bien le croire. Et ensuite le perfectionnement est bien plus difficile. Donc n'aie pas l'impression que tu serais en quelque sorte limité à trois (en fait, il n'y a aucune limite dans le cerveau ni pour l'homme en général, lire Richard Bach là-dessus, l'histoire d'un certain goéland...), juste garde la régularité, c'est malheureusement ce qui compte le plus pour l'apprentissage. J'ai dit "malheureusement" parce que faute de temps, je constate que je suis incapable de maintenir un niveau décent dans plusieurs langues à la fois, et passe mon temps à rapiécer, à vite colmater les trous créés (surtout qu'avec l'âge la mémoire se dégrade avec une vitesse ahurissante), et mon planning linguistique (pour environ 1-1,5h de travail par jour, mais il en faudrait 3-4) est une sorte de patchwork qui ne m'impressionne même plus. Le jour où je partirai à la retraite je pourrai enfin, certes, maintenir les 12 visées à un certain niveau, et encore, je sais très bien que 7 seraient privilégiées car je crois (à tort ?) impossible, du moins dans mon cas, de maintenir un niveau égal dans 12 langues, sauf à ne plus faire que ça.

>> Diver : navré d'avoir pollué ton sujet :), il est temps de scinder, je crains...

Diver

Re: Qui veut des dictionnaires?

Messagepar Diver » lun. nov. 07, 2011 2:07 pm

>> Diver : navré d'avoir pollué ton sujet :), il est temps de scinder, je crains...[/quote]

Oh, on reste grosso-modo dans le sujet...

Le seul truc, c'est que là, je ne propose pas des dictionnaires vivants! :weedman:

Lorrr
Messages : 1
Inscription : mer. janv. 11, 2012 1:33 am

Re: Qui veut des dictionnaires?

Messagepar Lorrr » mer. janv. 11, 2012 1:47 am

bonjour

Si vous avez encore : овсиенко русский язык для начинающих je suis preneur

Merci beaucoup

Roland

KalisaTob
Messages : 1
Inscription : mar. sept. 05, 2017 11:05 pm
Localisation : Marshall Islands
Contact :

Qui veut des dictionnaires

Messagepar KalisaTob » mer. sept. 13, 2017 10:18 pm

Salut tlm

Jai entendu plusieurs fois une chanson/poГЁme humoristique au sujet des bobos Oh la la Oh lo lo ..... Cest grave docteur?

Ma question est simple: qui est-ce linterprГЁte?

Merci davance

AndrГ©as
[url=http://e92923eo.beget.tech]Men's power[/url] - I recommend


Revenir vers « Arts et culture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité