Omsk et ses églises (3)

Venez découvrir la Russie, toute la Russie!
Bill

Omsk et ses églises (3)

Messagepar Bill » dim. nov. 30, 2008 3:55 pm

Je poursuis la balade... (sauf mention contraire, les photos de 2008 sont de moi).


Image
Panorama sur la rue Krasnyi Pout' (la voie Rouge) pris depuis la rue Frounzé avec la chapelle Saint-Jean-Baptiste (photo (c) DR/éd. Arena 2008)

Image
Panorama nocturne hivernal montrant l'église Saint-Jean-Baptiste sur la droite et l'auto-pont de la rue Frounzé qui mène au pont routier/métro du 60e anniversaire de la Victoire franchissant l'Irtych, mis en service en 2005 (photo (c) 2008 Alexeï Bezborodov). Le haut bâtiment à gauche est celui de la bibliothèque Pouchkine. La mise en service partielle de la première ligne de métro d'Omsk et de la station "Bibliothèque Pouchkine" est prévue pour 2010.

Image La petite église (chapelle) Saint-Jean-Baptiste (Храм во имя Святого Иоанна Крестителя, ул. Волочаевская 2а) a été construite en 2001 pour le diocèse d'Omsk-Tara sur commande de la veuve d'Ivan N. Bagniouk, en mémoire du fondateur et Directeur-général de la brasserie "Rossar", personnage très croyant, disparu tragiquement (assassiné par balles) en 1997. L'architecture reprend le style des anciennes églises kieviennes.

Image Image
(photos (c) DR/éd. Arena 2008/Subser 2005)

Image

Bill

Messagepar Bill » dim. nov. 30, 2008 6:24 pm

Image

Située dans le district Lénine, au-delà de la gare ferroviaire, à l'angle des rues du Travail et Souleïman Stalski, l'église Saint-Nicolas (Свято-Никольская церковь, ул. Труда 31) - à ne pas confondre avec la cathédrale cosaque Saint-Nicolas, et d'autres encore - a été achevée en 1913 (M.A. Kouznetsov).

C'est en 1907 que les cosaques du faubourg Ataman d'Omsk ont pris la décision de bâtir une nouvelle église pour les habitants du lieu, l'église de la Trinité voisine (aujourd'hui disparue) n'ayant plus la capacité d'accueil pour répondre aux besoins. Après avoir réuni la somme nécessaire à sa construction (85000 roubles de l'époque), les cosaques atamans posèrent la première pierre du nouveau temple en 1907. Sa consécration par l'évêque d'Omsk eut lieu en août 1913. L'autel principal est dédié au saint thaumaturge Nicolas de Myre (270-345), les deux autres autels à la tsarine Alexandra et au saint métropolite Alexis. Restée ouverte longtemps après la Révolution, l'église fut tout de même fermée en 1940 puis occupée par un club d'ouvriers. Elle réouvrit après la guerre, en 1949, par décision du Comité des affaires religieuses. Des modifications de l'édifice eurent lieu dans les années 1970, notamment l'ajout de bâtiments annexes et le remplacement des coupoles. L'église est classée monument historique et à ce titre protégée depuis 1989.

Image Image
L'église Saint-Nicolas, à gauche peu après sa construction en 1913, à droite dans les années 1970 après les modifications et, ci-dessous, de nos jours.
Image

Bill

Messagepar Bill » dim. nov. 30, 2008 10:30 pm

Image

Image C'est dans un faubourg d'Omsk, au-dessus de l'Om, que fut construite en 1901 l'église de la Sainte martyre Paraskiéva (surnommée Piatnitsa car née un vendredi, jour de souffrance du Christ) grâce aux moyens de la pieuse veuve d'un riche marchand, Paraskiéva P. Shkroïeva (elle y a d'ailleurs été enterrée en 1907). Elle est de nos jours située au n° 1 de la rue Kouïbychev (церковь во имя св. Мученицы Параскевы (Пятницы) (Шкроевская), ул. Куйбышева 1). Agrandie en 1907 (chapelles latérales) puis en 1911 pour servir des paroissiens toujours plus nombreux, l'église souffrit à l'époque soviétique : elle fut fermée en 1939 puis abrita des "ateliers culturels". Le dôme et le clocher furent démolis dans les années 1940. Après la chute de l'URSS, l'édifice sera classé d'un point de vue architectural, restauré dans les années 1990 (avec ajout d'une seconde galerie ajourée dans le clocher) puis retournera dans les mains du diocèse d'Omsk-Tara. Un bâtiment d'habitation de 3 étages a été construit à proximité immédiate dans les années 1970, masquant ainsi une bonne partie de la vue sur l'église.

Image Image
L'église Sainte-Paraskiéva, à gauche dans les années 1910 après une première reconstruction, à droite en 1999 lors des travaux de restauration (archives www.omsktime.ru).

Image Image

Bill

Messagepar Bill » lun. déc. 01, 2008 10:42 pm

Image

Localisée dans le district central, dans le prolongement du pont d'Octobre, en rive droite et au-dessus de l'Om, nous découvrons l'église Saint-Nicolas-Ignatov (Свято-Николо (Никольская) "Игнатовская" церковь, ул. 9-ая Ремесленная, 1).

Image Image
L'église photographiée en 1990 et pendant les restaurations en 1999 (archives N.I. Lebedeva/www.omsktime.ru)

Sa construction fut lancée grâce à une souscription de l'Union des porteurs de bannières orthodoxes d'Omsk (créée en 1897 à l'initiative du commerçant de première guilde S. Volkov) sur un territoire situé à l'est de la ville, dans le faubourg Ignatov, près du fortin Krivoschekov (aujourd'hui, la rue des artisans). Elle fut consacrée en 1919 en l'honneur du saint le plus vénéré en Russie (Nicolas, évêque de Myre), bien qu'innachevée à cette date (sans dômes ni clocher). Elle est l'oeuvre de l'architecte A.I. von Goguen dont nous avons déjà vu une réalisation, à savoir l'église de l'hôpital militaire. A la différence de cette dernière, l'édifice possède ici un demi-étage. L'église accueillit en 1928 l'iconostase du XVIIIe siècle de la cathédrale de la Résurrection alors fermée, iconostase en bois sculpté qui fut retirée un an plus tard pour être stockée dans la galerie d'art du musée régional... mais dans les années 1930 toutes les icônes avaient déjà disparu. En 1933, le père Vassily Kaïechko et les ecclésiastiques de l'église étaient arrêtés pour "propagande anti-soviétique et contre-révolutionnaire". Verdict : 5 ans d'emprisonnement en camp de travail. Libéré en 1937, le père Vassily était à nouveau arrêté pour les mêmes motifs et, cette fois-ci, condamné et fusillé avec une centaine d'autres personnes. Il sera par deux fois réhabilité, en 1959 et 1989. L'église a été fermée en 1939 et le bâtiment attribué à une école. Dans les années 1940, l'église, encore en relatif bon état, abrita un dépôt militaire, puis, plus tard, le cinéma "Ekran". Classé monument protégé en 1989, il fut bientôt rendu au diocèse d'Omsk. Restauré dans les années 1990, l'édifice a retrouvé son clocher et ses coupoles. L'Union des porteurs de bannières a été recréée en 1992 avec la bénédiction du métropolite Johan de St-Petersbourg (pour info, c'est une association nationalo-patriotique qui se donne pour but de renforcer la diffusion de la foi orthodoxe en Russie, la restitution de la monarchie autocrate, la renaissance de la conscience nationale russe et le retour à l'Empire...).

Image Image
(photo de gauche (c) DR/éd. Arena)

Bill

Messagepar Bill » mar. déc. 02, 2008 2:12 am

Image

La petite église paroissiale Saint-Jean-Thaumaturge métropolite de Tobolsk et de toute la Sibérie (1651-1715) a été créée en 1992 avec l'attribution par le diocèse d'Omsk-Tara de ce bâtiment situé dans le district de Kirov, en rive gauche de l'Irtych (Приход церкви святителя Иоанна Митрополита Тобольского, ул. Димитрова 4).

Image Image

http://www.ioan-tobolsk.ru/index.php
http://invites.maison-russie.fr/icone/saints_fetes/textes/jean_tobolsk_siberie.html

Bill

Messagepar Bill » mar. déc. 02, 2008 2:48 am

Image Image

Encore une église consacrée à Saint-Nicolas : celle-ci, bâtie en bois, appartient à la communauté des Vieux-Croyants et est située, malgré son cadre apparemment champêtre, en plein centre ville et au beau milieu d'immeubles neufs de bureaux et de sièges de banques, en contrebas de la rue Gagarine en allant vers l'Om, rue Schétinkine (Старообрядческая церковь Николая Чудотворца, ул. Щетинкина 10).

Bill

Messagepar Bill » mer. déc. 03, 2008 2:33 am

Image

Cette église récente consacrée à Tous-les-Saints, bâtie en bois dans le style russe, est visible au milieu du square cosaque - un ancien cimetière (donc seule une église pouvait être construite sur ce territoire) -, en face de l'hôpital régional pour enfants, dans le district central (Церковь Всех Святых на казачьем кладбище на ул. Красных Зорь около обл. детской больницы).

Image Image
L'église du cimetière cosaque et son clocher photographiés au début du XXe siècle et, à droite, ruinée en 1975, peu avant sa démolition complète (images archives N. Lebedeva/www.omsktime.ru).

Le cimetière date de la seconde moitié du XIXe siècle. Cette zone, localisée à l'est du fort cosaque (au bout de la rue Krasnyi zor près du carrefour avec la rue Chkroïevskaïa, plus tard rebaptisée Kouïbychev), avait été choisie pour y installer les sépultures des disparus du Corps des cadets, des défunts baptisés catholiques et les morts du choléra. Pendant la Grande guerre patriotique, elle accueillera également les dépouilles des combattants morts dans les différents hôpitaux de la ville. La toute première chapelle en bois du cimetière fut remplacée en 1859 par une église en pierre, grâce aux efforts du maire d'alors, l'honorable citoyen et commerçant V.P. Kouznétsov. Cette église, construite en brique rouge plâtrée de blanc dans le style russe, ne s'est pas conservée. Son clocher datait de 1896. A proximité, il y avait une chapelle-monument. De nombreuses personnalités locales furent enterrées dans ce cimetière. L'église, devenue paroissiale en 1920, fut fermée en 1938 puis utilisée comme entrepôt. Après plusieurs refus de sa réouverture demandée par les croyants, il fut un temps envisagé d'y installer le musée de la ville, mais en vain. Le bâtiment, vidé de sa substance, fut ruiné au fil des ans. Il fut définitivement rasé en 1975. Plusieurs édifices destinés à héberger un hôpital pour soigner les enfants et les personnes atteintes de maladies infectieuses furent construits à proximité immédiate du territoire du cimetière. Il restait encore un terrain vague couvert d'épitaphes brisées. A partir de 1994, on envisagea de créer un mémorial en ce lieu. Une plaque y sera inaugurée en 2003 en mémoire des morts de la guerre et une église en bois, construite sur le modèle de l'église Saint-Alexandre-Nevski du village d'Ekaterinovka-Tevrizski, y sera érigée en 2004-2005 (O.A. Kroupinine, L.N. Louzine, A.P. Lepechenkov, V.A. Baranov), au centre de ce qui deviendra un parc en mémoire des combattants disparus (au carrefour des rues Kouïbychev et Krasnyi zor, on élèvera aussi un mémorial en forme de rotonde coiffée d'une coupole avec une croix). A noter que deux grandes icônes visibles dans la cathédrale Saint-Nicolas (de la Mère-de-Dieu-Abalaskaïa et de Saint-Jean-de-Tobolsk) proviennent de l'ancienne église du cimetière cosaque.

Image Image
L'église de Tous-les-Saints dans la brume hivernale (hiver 2004/2005, presque achevée) et sous un soleil printanier (photos (c) DR/éd. Arena et Sergeï Pourtov, 2005)


Image Image Note : sur les photos prises fin juin 2008 (comme ci-dessous), on peut constater que l'église à souffert d'un début d'incendie qui aurait été provoqué quelques semaines auparavant par la foudre tombée sur l'une des tours (l'accès au parc était d'ailleurs interdit). Ci-dessus : avant et après les dégâts (à gauche photo (c) DR, à droite photo AiF/28(430) du 9.06.2008)

Image Image

Avatar de l’utilisateur
Candy
Messages : 219
Inscription : ven. févr. 03, 2006 9:35 pm
Localisation : Marseille

Messagepar Candy » mer. déc. 03, 2008 3:05 pm

J' :heart: beaucoup beaucoup.
Merci Bill, un régal pour les yeux!

Bill

Messagepar Bill » jeu. déc. 04, 2008 1:13 am

Image

Pour le plaisir, une dernière vue de l'église de Tous-les-Saints du cimetière cosaque (photo (c) 2008 Sergueï G. Koulichkine)

pat91
Messages : 1
Inscription : mer. févr. 15, 2012 12:30 pm

Re: Omsk et ses églises (3)

Messagepar pat91 » mer. févr. 15, 2012 12:33 pm

Merci pour cette superbe ballade visuel !Je vais bientot m'installer en Russie pour une durée minimum de deux ans, j'étais réticent au départ mais il est vrai que la Russie à vraiment du charme..


Revenir vers « Ville à ville »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité