Tomsk (2)

Venez découvrir la Russie, toute la Russie!
Bill

Tomsk (2)

Messagepar Bill » jeu. mars 06, 2008 12:43 am

Ville de Tomsk (mes photos datent d'octobre 2006 et juillet 2008) - je complèterai éventuellement ultérieurement les commentaires.

On redescend de la colline de la Résurrection pour voir les différents édifices de la place Lénine, autrefois la place du Marché autour de laquelle s'organisaient les galeries marchandes (Площадь Ленина — центральная площадь г. Томска. Ранее носила названия Базарная, Базарно-Гостинодворская, Богоявленская, Главная Базарная, Гостинодворская, Иверская, Торговая).


Image
La grande cathédrale de l'Épiphanie dans le centre ville, donnant sur la place Lénine / (Богоявленский (кафедральный) собор, пл. Ленина, 8 )

Une première église de l'Épiphanie, en bois, existait déjà en ce lieu en 1630. Elle sera consacrée cathédrale en 1666 (bien que l'évêque ne résidât pas alors à Tomsk). Plusieurs fois abîmée par des incendies, elle fut à chaque fois reconstruite. En 1777, à proximité de l'ancien temple, fut érigée une nouvelle cathédrale en pierre dans le style architectural du baroque sibérien tardif. L'édifice fut terminé en 1784. L'autel supérieur était consacré au prophète Élie. Les chapelles latérales, consacrées à l'icône du Christ Achéiropoiète et à l'archange Saint-Michel, seront ajoutées plus tard, en 1855-1860. C'est dans cette cathédrale, lors de la fête de la Transfiguration, en août 1804, que fut solennellement annoncée à la population le décret signé par Alexandre Ier concernant la création de la province (goubernïa) de Tomsk. A la fin du XIXe siècle, fonctionnaient près de la cathédrale un refuge pour démunis et une école religieuse. La cathédrale étant consacrée en l'honneur du baptême du Christ, chaque année au mois de janvier était organisée une grande procession à travers la ville qui s'achevait par la bénédiction de l'eau de la rivière Tom. L'édifice religieux était fermé dans les années 1930 après la révolution bolchevique. Entre 1941 et 1989, le bâtiment abrita une usine de confection de chaussures en caoutchouc. C'est défiguré, à demi détruit, qu'il retourna enfin à l'Église orthodoxe russe en 1997 et les offices religieux ont repris à partir de 2000. Entièrement restaurée en quelques mois, avec l'appui financier du gouverneur de la ville, la cathédrale était à nouveau consacrée en 2003.

La cathédrale de l'Épiphanie héberge des reliques sacrées du guérisseur et martyr qui vécut au IIIe siècle, Saint Pantéléimon. On peut également y voir, dans l'autel, une grande croix de la Crucifixion qui est portée pendant le Carême et pour la fête de l'Exaltation de la Croix. L'iconostase moderne a été réalisée par les peintres d'icônes de la Laure de la Trinité-Saint-Serge, près de Moscou.

Image Image
A gauche, le bâtiment à l'époque soviétique abritait un usine de confection de chaussures (coupoles et clocher détruits dans les années 1930) et, à droite, la cathédrale restaurée pour les 400 ans de Tomsk. Le monument à Lénine (qui ne vint jamais à Tomsk), installé au milieu de la place en 1959, n'a quant à lui pas bougé malgré des rumeurs persistantes de démolition et quelques accidents frontaux avec des véhicules en circulation...

Image
La cathédrale de l'Épiphanie de nos jours / (Богоявленский (кафедральный) собор, пл. Ленина, 8 )

Image
Panorama devant la cathédrale de l'Épiphanie, place Lénine : de la gauche vers la droite, la statue de Lénine (1959), la chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie (1858, démolie en 1933, reconstruite en 2002), un peu plus loin, avec sa façade à colonnade donnant sur la place, l'hôtel 4 étoiles "Magistrat" (l'ancien bâtiment du Conseil municipal construit entre 1802 et 1812), puis la rue Rosa Luxembourg, la montée vers la rue Bakounine qui mène à la colline de la Résurrection au sommet de laquelle on reconnait le bâtiment hébergeant le musée d'histoire avec sa tour de vigie et la tour en bois du Sauveur.

Image
Vladimir Ilitch montrant le chemin à ses ouailles...

Image
La chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie sur la place Lénine (reconstruction, 2002) / (Часовня Иверской Иконы Божией Матери на площади Ленина).

Une première chapelle fut érigée en ce lieu en 1858, au centre de la ville, à l'emplacement de l'ancienne cathédrale en bois de l'Epiphanie, en mémoire de la défense héroïque de Sébastopol (1855, guerre de Crimée, sous le règne d'Alexandre II). C'était une fidèle copie de la chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie de la porte de la Résurrection à Moscou. Elle fut démolie en 1933 par le pouvoir soviétique et son icône sacrée disparut. Sur l'insistance des habitants, elle fut reconstruite à l'identique après la chute du régime, en 2002 et, le 30 juin de la même année, une copie de l'icône miraculeuse détenue par le sanctuaire grec du Mont Athos y fut introduite.

Image
La première chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie au début du XXe siècle (démolie en 1933) - à l'arrière-plan, la cathédrale de l'Epiphanie

Image
A peu près la même vue que ci-dessus, un siècle plus tard

Image
La chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie / (Часовня Иверской Иконы Божией Матери на площади Ленина)

Image
L'ange sur la coupole de la chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie / (Ангел с крестом на крыше часовни Иверской Иконы Божией Матери на площади Ленина)

Image
L'ange sur la coupole de la chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie / (Ангел с крестом на крыше часовни Иверской Иконы Божией Матери на площади Ленина)

Image
Derrière la chapelle, la façade à colonnade (6 colonnes d'ordre ionique) de l'hôtel "Magistrat" qui fait l'angle entre la place Lénine et la rue Rosa Luxembourg - http://www.magistrathotel.com / (Здание бывшего городского магистрата - Отель "Магистрат" и ресторан «Пармезан», пл. Ленина, 15)

Le bâtiment de l'ancien Conseil municipal (la Maison du Sergent de ville) est l'un des plus anciens en pierre de Tomsk puisque sa construction date de 1802-1812 (il aura fallu une dizaine d'années en raison du manque d'ouvriers qualifiés et de la difficulté à acheminer les matériaux de construction). Une tour de vigie d'alerte-incendie à facettes fut ajoutée au-dessus du premier étage. A partir des années 1840, le bâtiment hébergea non seulement des instances administratives, mais aussi des magasins et la première banque de Sibérie occidentale. La fonction du Magistrat de ville fut progressivement supprimée à partir de 1864 et remplacée par celles des nouvelles instances élues du Conseil municipal et de la Municipalité qui occupèrent les locaux (loués à la corporation des marchands) jusqu'en 1899, date à laquelle elles déménagèrent, ainsi que la banque (pour cause de loyer trop cher), dans un nouveau bâtiment situé à l'angle de l'actuelle perspective Lénine et de la ruelle Nakhanovitch (de nos jours le centre de spectacles "Aelita") où elles resteront jusqu'en 1917. Une compagnie d'assurance contre le feu viendra s'installer dans l'ancien bâtiment jusqu'à la Révolution. De 1901 à 1904, dans la salle de la société des négociants de Tomsk fut ouverte la Bourse, la première de ce type en Sibérie (elle déménagera par la suite au n° 8 du quai de l'Ouchaïka). Après la Révolution, le bâtiment sera transformé en Maison des Pionniers et Club du Komsomol. Y sera imprimé le journal communiste "La Jeunesse Rouge". Au milieu des années 1920, on y trouvait aussi une pharmacie. Des années 1930 jusqu'au années 1970, le bâtiment était occupé par le Ministère public (Procurature) régional, puis dans les années 1980 par le Comité exécutif du district Leninski de Tomsk. Remarquablement, dès les années 1950, le bâtiment était classé au titre du patrimoine architectural. Des travaux de rénovation - mal effectués - furent entrepris à partir de 1994. Le bâtiment fut finalement vendu aux enchères à la condition que l'acquéreur s'engage à tout restaurer, extérieurement et intérieurement. Les travaux, effectués entre 2000 et 2004, ont restitué au bâtiment son architecture originelle. Il est de nos jours occupé par l'hôtel de luxe "Magistrat" et le restaurant "Parmesan".

Image
Le bâtiment du Conseil municipal occupé par la Bourse, une compagnie d'assurance et des magasins au début du XXe siècle, donnant sur la place du Marché (l'actuelle place Lénine)

Image
Une vue plus ancienne (fragment d'une lithographie de V. Flek datant de la seconde moitié du XIXe siècle) montrant le pont en bois sur l'Ouchaïka avec le bâtiment du Sergent de Ville et, dans le fond, la chapelle de l'Icône-de-la-Vierge-d'Ibérie et la cathédrale de l'Epiphanie

Image
L'hôtel "Magistrat" et le restaurant "Parmesan" vus derrière le pont ornés de colonnes rostrales qui franchit la rivière Ouchaïka, pont reconstruit en pierre en 1915-1916.

Image
Donnant sur la place Lénine, face au grand théâtre d'art dramatique, le bâtiment construit en 1908 (architecte T.L. Fichel) par les marchands de la ville sur la place du Marché, destiné à héberger un grand magasin de stockage et de vente de farine (photo (c) 2006 Maksim Votiakov) / (Площадь Ленина: Памятник Ленину, Мучной корпус, Сбербанк)

Image
L'ancien grand magasin de stockage et de vente de farine bâti en 1908 (notez l'architecture originale du bâtiment avec ses deux corps coiffés de toits à tourelles rappelant la forme de sacs de farine...) / (Мучной корпус, здание бывшего «Детского мира», Пл. Ленина, 14)

Image
L'ancien grand magasin de stockage et de vente de farine bâti en 1908 (notez l'architecture originale du bâtiment avec ses deux corps coiffés de toits à tourelles rappelant la forme de sacs de farine...) / (Мучной корпус, здание бывшего «Детского мира», Пл. Ленина, 14)

Image
En regardant vers la place Lénine depuis la colline de la Résurrection : en contrebas, le pont qui franchit l'Ouchaïka orné de colonnes rostrales (1916 - voir ci-dessous), derrière les arbres, le bâtiment au toit bleu de l'ancien magasin de farine (1908), à sa gauche et en partie masqué, la grande salle de concert de la philharmonie (1986), de l'autre côté de la perspective Lénine, une partie du théâtre d'art dramatique (1977) et, dans le prolongement, le bâtiment moderne du gouvernement de la région de Tomsk. Dans le fond, le fleuve Tom / (Вид на площадь Ленина с Воскресенской горы)

Image
Le pont de la Douma sur la rivière Ouchaïka photographié dans les années 1930. Construit en 1915-1916 (Lioubinski/Veker), il a remplacé un ancien pont en bois qui datait de 1819 / (Каменный мост через р. Ушайку, 1930-х г.)

Image
Détail des colonnes rostrales (K.K. Lyguine) qui ornent le pont en béton qui franchit la rivière Ouchaïka / (Ростральные колонны каменного моста через р. Ушайку)

Image
Détail des colonnes rostrales (K.K. Lyguine) qui ornent le pont en béton qui franchit la rivière Ouchaïka / (Ростральные колонны каменного моста через р. Ушайку)

Image
Détail des colonnes rostrales (K.K. Lyguine) qui ornent le pont en béton qui franchit la rivière Ouchaïka / (Ростральные колонны каменного моста через р. Ушайку)

Image
La grande salle de concert de la philharmonie de Tomsk a été inaugurée en 1986. Lors de la construction du bâtiment - dont l'architecture détonne quelque peu dans le centre historique de la ville (son plan hexagonal et son aspect sévère l'on fait surnommé "la prison de la musique" par les locaux) -, construit sur la berge de l'Ouchaïka, le lit de la rivière a été recouvert de façon à faciliter l'accès depuis la place Lénine (la rivière est donc désormais souterraine sur quelques centaines de mètres avant de réapparaître à l'air libre de l'autre côté de la perspective Lénine, peu avant sa confluence avec le Tom) - http://philharmonic.tomsk.ru / (Большой концертный зал филармонии (БКЗ), пл. Ленина, 12)

Image
La grande salle de concert de la philharmonie de Tomsk - http://philharmonic.tomsk.ru / (Большой концертный зал филармонии (БКЗ), пл. Ленина, 12)

Image
Sur le parvis devant la salle de concert de la philharmonie de Tomsk


A suivre : Tomsk partie 3

Revenir vers « Ville à ville »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité